La cuisine tient une place importante dans les festivités de Noël. A tel point que chaque pays a développé sa propre recette traditionnelle associée à cette période. Pudding, Stollen ou encore Cougnous ont effectivement vu le jour pour invoquer l’esprit de Noël et régaler les plus gourmands. Découverte !  (extrait de la page accessible en cliquant sur l’image)

 

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

Vous avez toujours eu envie de vous évader au soleil pour Noël ?
Optez pour un menu de fête aux saveurs exotiques afin que le rêve devienne réalité. Mangue, écrevisses, ananas, noix de coco, curry… faites entrer le soleil dans vos assiettes avec des recettes chaleureuses et originales ! (extrait de la page accessible en cliquant sur l’image)

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

 

Flexipan, Guy Demarle, Fêtes, Noël,

Faites vous plaisir pour les fêtes

5€ offerts pour toute commande de 49€ minimum jusqu’au 7 décembre

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

 

et retrouvez la recette des biscuits de Noël

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

 

Flexipan, Guy Demarle, Gourmandises, Gâteaux, Noël, Fêtes

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez envie de cuisiner et pâtisser pour Halloween voici quelques idées de recettes, il suffit de cliquer sur les images

Recettes du Club Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

ou bien

Crédit photo Guy Demarle

 

Crédit photo Guy Demarle

 

Flexipan, Guy Demarle, Gâteaux, Halloween, Fêtes, Gourmandises, Desserts

Enregistrer

Je ne connaissais absolument pas les « bundt cakes » jusqu’à ce que je vois sur le blog d’Isabelle cette superbe photo de Bundt Cake

J’ai donc recherché ce qu’était un « bundt cake » et voici ce que j’ai trouvé :

Le bundt cake c’est un gâteau tout en rondeur dont la tendance nous vient des Etats-Unis. Ce gâteau a en fait hérité son nom du moule dans lequel on le cuit traditionnellement, appelé « Bundt pan », un moule aux allures rétro pour un gâteau digne d’une desperate housewife des années 60, période à laquelle le bundt cake s’est fait ses lettres de noblesse aux US avec la production en aluminium de ces fameux moules. Mais si pour le bundt cake tout commence avec le contenant, sa gourmandise ne s’arrête pas au plaisir des yeux. Le bundt cake est aussi un régal pour les papilles avec ses nombreuses recettes et variations. Si sa recette originale s’apparente à un cake aux fruits elle a depuis été détournée pour le plus grand plaisir des gourmands. Le bundt cake on le prépare donc aujourd’hui aussi bien au chocolat, qu’à l’orange, au citron, ou encore à la banane, sans oublier la finition : le glaçage dont les Américains sont tant friands sur leurs pâtisseries.

Vous voilà renseigné (ée) enfin je l’espère

Isabelle du blog « J’en reprendrai bien un bout » a réalisé un Bundt cake au citron, basilic, chocolat blanc et rhum

j’ai suivi sa recette et j’ai utilisé le nouveau moule brioche de chez Guy Demarle

les-gourmandises-de-mamoune

Ingrédients et préparation du bundt :

  • 220g d’oeufs soit environ 4 œufs moyens
  • 180g de sucre (165 pour moi, je n’aime pas ce qui est trop sucré)
  • 120g de crème liquide entière
  • 220g de farine de Type 45
  • 10g de levure
  • 120g de beurre demi-sel (je n’en avais pas , j’ai pris 120g de beurre +une pincée de sel)
  • 200g de chocolat blanc à 34% de beurre de cacao (c’est important )
  • un gros citron bio

Préchauffer le four à 180°

Déposer le moule brioche sur une plaque alu perforée

Faire fondre le beurre et le chocolat blanc au  bain-marie. Laisser tiédir.

Dans le bol du i-Cook’in, blanchir à vitesse 6 les œufs et le sucre pendant 2 minutes: l’appareil doit doubler de volume.

Ajouter la crème et les zestes du citron, mélanger à vitesse 5 pendant 30 secondes en raclant les bords du bol.

Ajouter la farine et la levure et mélanger vivement pour bien assouplir l’appareil en vitesse 5 pendant 2 minutes

Incorporer alors le mélange beurre/chocolat blanc fondu. Mélanger jusqu’à obtention d’un appareil lisse, bien crémeux et parfaitement homogène.

Verser dans le moule brioche.

Cuire 50 min en surveillant bien la coloration et au besoin, couvrir d’une Silpat au bout de 30 minutes pour éviter que le gâeau ne brûle

Vérifier la cuisson avec une petite pique à brochettes en bois qui doit ressortir sèche.

30 min avant la fin de cuisson du bundt, préparer le sirop.

 

Ingrédients et préparation du Sirop d’imbibage

  • 100 g de jus de citron
  • 100 g d’eau
  • 60 g de sucre
  • 2 c à s de Rhum brun agricole (rhum ambré pour moi)
  • zestes d’1 citron BIO ou non traité
  • 6 belles feuilles de Basilic frais

Verser le sucre, le jus de citron et l’eau dans une petite casserole. Ajouter les zestes de citron. Porter à ébullition sur feu doux. Retirer du feu, laisser tiédir quelques minutes et ajouter les feuilles de Basilic frais entières et le rhum, laisser infuser 30 min à t° ambiante.

Avant d’imbiber le bundt cake, retirer les zestes de citron et les feuilles de Basilic.

Une fois le cake cuit, le sortir du four et sans le démouler, verser le sirop dessus petit à petit et sur toute la surface jusqu’à ce qu’il soit entièrement absorbé.

Laisser entièrement refroidir, puis démouler et réserver sur une grille pour finir de la décorer avec un glaçage au fondant (j’ai attendu au moins 3h avant de démouler)

les-gourmandises-de-mamoune_2

 

Ingrédients et préparation du glaçage (que je n’ai pas fait)

  • 50 g de fondant
  • 1 c à c de Rhum blanc
  • 1 c à s de jus de citron

 

Tiédir le fondant à 35° Lui ajouter le rhum blanc (du rhum brun, colorerait la préparation et ferait que le glaçage ne serait plus blanc et bien brillant) et le jus de citron. Mélanger et laisser tiédir quelques minutes pour obtenir la consistance parfaite: bien nappante et qui ne coule pas.

Appliquer sur le cake en un geste de va-et-vient. Laisser figer et réserver le gâteau sous film alimentaire pour lui conserver son moelleux.

 

Flexipan, Bundt Cake, Guy Demarle, Gâteau, Cuisine facile, Fêtes, Desserts, Cook’in®

 

Enregistrer

Enregistrer

Anniversaire, crémaillère..
toutes les occasions sont bonnes pour ce mettre aux fourneaux
voici ma création dégustée dimanche dernier
J’ai utilisé différentes bases d’entremets déjà réalisés

Celui-ci se compose

  • d’un financier pistache
  • d’une mousse framboises avec son insert au marc de Champagne
  • d’une mousse au chocolat blanc avec un insert aux framboises

Pour la décoration n’hésitez pas à utiliser des framboises fraîches
des billes de chocolat blanc, ou des perles roses, etc…

Petit conseil, pensez à préparer vos inserts la veille de la préparation de votre entremets
car il y a des prises au froid qui sont nécessaires

Je donne donc en premier lieu les recettes des inserts
puis du financier et des mousses

entremets 2

Insert framboises

– 200g de purée de framboises
– 20g de sucre
– 4g de gélatine (soit 2 feuilles)

Ramollir la gélatine dans de l’eau très froide pendant une dizaine de minutes
Chauffer la purée de fruits avec le sucre
Hors du feu ajouter la gélatine ramollie et essorée
Verser dans un moule génoise de 18cm
Laisser refroidir et mettre au congélateur

Insert au marc de Champagne

– 60g de sucre,
– 22ml d’eau,
– 3 jaunes d’œufs,(environ 45 à 50g)
– 165g de crème fleurette fouettée,
– 3g de gélatine,
– 25ml de marc de champagne

Porter à 120°C l’eau et le sucre puis verser ce sirop sur les jaunes
et battre jusqu’à obtention d’une mousse légère et tiède
Ajouter la gélatine ramollie et essorée, puis la crème fleurette fouettée mousseuse
En dernier incorporer le marc de Champagne
Garnir un moule à génoise Flexipan® rond de 18cm et congeler à cœur

entremets

Financier pistache

– 75g de poudre d’amandes
– 30g de farine
– 75g de sucre glace
– 75g de beurre
– 3 blancs d’oeufs
– 30g de pâte de pistaches
– 20g de pistaches concassées

Faire fondre le beurre
Dans un cul-de-poule mélanger les poudres (amandes-farine-sucre)
Ajouter la pâte de pistaches puis le beurre fondu
Bien homogénéiser.
Monter les blancs en neige
Incorporer délicatement à la préparation
Ajouter les pistaches concassées (que vous pouvez griller à sec pour augmenter le goût)
Verser dans le même moule génoise FLEXIPAN de 24cm
Cuire dans un four préchauffé à 200°C pendant 15 minutes environ
(surveiller la cuisson il ne faut pas qu’il brunisse)

Démouler après refroidissement

Mousse framboises

– 200g de purée de framboises
– 40g de sucre
– 2,5 feuilles de gélatine soit 5g
– 17,5cl de crème fleurette

Faire chauffer la purée de framboises avec le sucre.
Hors du feu ajouter la gélatine ramollie et essorée
Bien mélanger
Fouetter la crème; en garder quelques cuillerées pour garnir le tapis relief
que vous mettrez au congélateur jusqu’au montage de l’entremets
Ajouter à la purée de fruits refroidie
Garder au frais

Mousse chocolat blanc

– 150g de chocolat blanc
– 20cl de crème fleurette
– 65g de crème fleurette
– 1,5 feuille de gélatine (3g)

Déposer le chocolat dans un cul-de-poule et sur un bain-marie (hors du feu)
Faire bouillir les 65g de crème
y ajouter la gélatine ramollie et refroidie
Verser sur le chocolat (en 2 ou 3 fois)et bien mélanger afin que le chocolat soit bien fondu.
Monter la crème et incorporer au chocolat
Garder au frais

entremets 3

Montage

On monte l’entremets à l’envers
Avec un tapis relief  rond , on incruste de la crème fouettée et on garde au congélateur
(voir étape mousse de framboises)
Quand c’est pris
déposer un cercle inox sur le tapis

Verser la mousse framboises
déposer l’insert au marc de Champagne en tassant un peu
Mettre un peu au congélateur pour que la mousse se solidifie un peu
Couler la mousse au chocolat blanc et déposer
l’insert framboises en tassant un peu
Mettre le financier pistache et mettre le tout au congélateuer

Vous pouvez préparer cet entremets plusieurs jours avant

Sortir (et démouler encore congelé) plusieurs heures avant dégustation
Il ne faut pas que l’entremets soit trop froid pour distinguer les différentes textures et goûts

Flexipan, Guy Demarle, Entremets, Fruits, Framboises, desserts

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui je vous poste la recette d’un des gâteaux que j’avais fait il y a 5 ans.
Recette que j’avais publiée sur mon ancien blog
Cette recette est extraite du livre « Le choix du Flexipan® » aux Editions Jérome Villette.

J’ai adapté la recette pour un cercle de 22cm

 KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Composition :
mousse aux fruits rouges,
parfait au marc de champagne,
biscuit léger aux amandes,
biscuit bicolore,
sirop de fraises,
garniture fraises pistaches,
nappage neutre pour le glaçage

Parfait au marc de champagne

– 60g de sucre,
– 22ml d’eau,
– 46g de jaunes d’œufs,
– 165g de crème fleurette fouettée,
– 2,7g de gélatine,
– 20ml de marc de champagne

Porter à 120°C l’eau et le sucre puis verser ce sirop sur les jaunes et battre jusqu’à obtention d’une mousse légère et tiède
Ajouter la gélatine (hydratée) fondue, puis la crème fleurette fouettée mousseuse
En dernier incorporer le marc de champagne
Garnir un Flexipan® rond et congeler à cœur

Pâte à cigarette

– 30g de beurre,
– 30g de sucre glace,
– 1 blanc d’œuf,
– 20g de farine
– du colorant rouge

Dans un cul-de-poule, mélanger le beurre et le sucre glace tamisé pour obtenir une préparation lisse et homogène.
Ajouter le blanc d’œuf tout en mélangeant.
Ajouter la farine tamisée.mélange et ajouter le colorant rouge.

ici j’ai pris du colorant en poudre, mais je n’en ai pas mis suffisamment , donc on ne voit pas beaucoup la couleur.
Je voulais obtenir une coloration un peu rose comme les biscuits roses de Reims.

Incruster la pâte obtenue dans un Tapis Relief  « Arc-en-ciel » et congeler.

 

Biscuit léger aux amandes

– 40g de poudre d’amandes,
– 40g de sucre glace,
– 40g d’œufs,
– 22g de jaunes d’œufs,
– 32g de farine,
– 74g de blancs d’œufs,
– 27g de sucre

Battre les œufs, les jaunes, la poudre d’amandes et le sucre glace jusqu’à obtention d’une masse légère.
Incorporer la farine puis les blancs meringués avec le sucre.

Etaler une partie de la préparation sur le tapis relief, cuire 8 à 10 minutes à 200°C dans un four ventilé.
Retirer le tapis relief dès la sortie du four,
puis couper  des bandes pour chemiser le cercle dans lequel vous ferez votre montage de gâteaux

Dresser un fond de 20cm de diamètre sur une silpat®
Faire cuire à 180°C durant 12 à 15 minutes
Décoller après cuisson

 

Sirop de fraises

– 40g de purée de fraises,
– 40g de sirop à 1,2624

Mélanger la purée et le sirop

Mousse aux fruits rouges

– 270g de purée de fruits,
– 80g de sucre,
– 6g de gélatine,
– 270g de crème fleurette,
– 1/3 jus de citron

Chauffer la moitié de la purée avec le sucre à 45°C
Incorporer la gélatine hydratée puis chinoiser
Refroidir la masse avec l’autre moitié de purée avant d’incorporer la crème fouettée

Montage

Après durcissement total du parfait procéder au montage des entremets en cercle de 6 cm de hauteur et 22cm de diamètre
Chemiser avec du biscuit bicolore et placer le biscuit léger dans le fond du cercle.
Puncher avec le sirop de fraise.
Verser un peu de mousse aux fruits rouges puis insérer le parfait, démoulé à la sortie du congélateur.
Recouvrir et lisser avec le reste de mousse.
Congeler.

Finition

Glacer avec le nappage neutre et décorer avec des fraises et framboises en forme de rosace jusqu’à 2cm du bord

Napper et parsemer de pistaches

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Flexipan, Guy Demarle, Framboises, Entremets, Desserts

 

 

 

 

 

fete de smères

 

 

 

Chaque année, à la fin du mois de mai, les Français célèbrent les mamans et redoublent de petites attentions pour leur faire plaisir. Et ce, depuis plusieurs années ! Envie de marquer le coup le 29 mai et de vous démarquer de vos frères et sœurs ? Inspirez-vous de notre plus belle sélection de recettes et cadeaux gourmands qui sauront la combler de bonheur…

Les mamans célébrées depuis la nuit des temps

Déjà dans l’Antiquité, la figure de la mère tient une place centrale. Les Grecs ont pour coutume d’honorer Rhéa (également connue sous le nom de Cybèle) qu’ils assimilent à « la mère de tous les dieux olympiens ». Les Romains font quant à eux perdurer la tradition jusqu’au Ve siècle avant JC en rendant hommage aux mères et aux femmes, surnommées « Matronalia ». Au fil des années, ces coutumes sont peu à peu mises de côté au profit de la tradition catholique selon laquelle la Vierge Marie, mère du Christ, doit être célébrée avant tout.

A partir du 16e siècle, l’Angleterre donne un second souffle à la fête des mères avec le « Mothering Sunday ». Ce jour de congés que les employeurs concèdent aux jeunes travailleurs vivant loin de leurs proches a pour avantage de réunir toutes les familles au moins une fois dans l’année. En France, Napoléon Bonaparte aurait évoqué la création d’une fête des mères officielle au Printemps, en 1806. Pourtant, ce n’est qu’un siècle plus tard, en 1906 à Artas, qu’est célébrée la toute première fête des mères. La Première Guerre Mondiale joue ensuite un rôle d’accélérateur puisque dès le 16 juin 1918, la population lyonnaise rend hommage à chaque mère ayant perdu un fils ou un mari dans les tranchées. Cette journée aura ensuite pour but d’encourager la natalité dans le cadre de la politique familiale.

Le 25 mai 1941, le Maréchal Pétain prend l’initiative d’officialiser cette journée nationale des mères et de l’inscrire sur le calendrier. Enfin, le 24 mai 1950, le Président de la République Vincent Auriol en fixe définitivement la date au dernier dimanche de mai. 

 

Faites le plein de recettes pour le menu de fête des mères

A quelques jours de la fête des mères, vous ne savez toujours pas quel cadeau offrir pour l’occasion ? Et si vous l’épatiez en lui concoctant un bon repas ? Pas besoin de faire trop compliqué, elle appréciera déjà certainement de mettre les pieds sous la table et de savourer toutes les recettes que vous aurez réalisées avec amour. Mais si vous souhaitez vraiment mettre les petits plats dans les grands, n’oubliez pas de réquisitionner votre papa !

 

 

Cerise sur le gâteau… offrez-lui de délicieux cadeaux ! 

Votre maman est gourmande et passionnée de cuisine ? Préparez-lui un beau panier gourmand dans lequel vous glissez des livres de recettes élaborées par les Chefs Guy Demarle, des moules et empreintes Flexipan ou plusieurs bocaux de confitures, bonbons, sirops ou biscuits secs disponibles sur Gourmandises. Autre idée gourmande : réalisez un « Cookies jar », un bocal joliment rempli des ingrédients nécessaires à la préparation de cookies maison ! Collez-y ensuite une belle étiquette sur laquelle vous n’oublierez pas de préciser les ingrédients à ajouter et d’écrire « Bonne fête Maman ! ».

Enfin, qu’elle souhaite gagner du temps en cuisine ou qu’elle soit sensible au gâchis alimentaire, votre maman sera ravie de s’entourer d’assistants culinaires comme i-Cook’in ou le Be Save. C’est l’occasion de lui faire plaisir puisque vous bénéficiez jusqu’au 15 juin d’une offre de crédit gratuit sur ces deux produits !

 

 

Flexipan, Guy Demarle, Fêtes, Cook’in®

 

 

Avec beaucoup de retard
voici mes petites réalisations pour Pâques

Les Gourmandises de Mamoune

Pâques, Chocolat, Guy Demarle, Gourmandises

 Vous cherchez des recettes pour votre menu de Pâques
c’est par ici en cliquant sur la photo

Crédit photo Guy Demarle

 

Flexipan, Guy Demarle, Fêtes, Pâques

Offrez-vous le livre des 20 ans
et découvrez les recettes de chefs
dont celle des bombes au chocolat de Stéphane Bour

(voir ici)

oeuf

 

Flexipan, Guy Demarle, Fêtes

« Croquant, fondant, moelleux, les textures et les saveurs se mêlent dans cette recette créée
par le chef Stephane Bour pour les 20 ans de Guy Demarle.
Savourez… »

A découvrir en vidéo ici
et le déroulement de la recette en cliquant sur l’image

 

Crédit photo Guy Demarle

 

Flexipan, Guy Demarle, Desserts, Chocolat, Orange

Un petit récapitulatif de recettes pour Saint Valentin
que vous pouvez retrouver
après ma sélection de recettes Guy Demarle

 

Sablés à la noisette

 

Fondant au chocolat

 

Cookies au petit épeautre

petits cœurs aux tomates séchées

 

Bavarois à la rhubarbe

 

Fondant au chocolat à IG bas

 

Mariage en vert et rose (mousse de fruits et pistache)

 

Cœurs nougat et miel de lavande

 

MOUSSE DE POIRES SUR FONDANT CHOCOLAT

 

Flexipan, Guy Demarle, Saint Valentin

Vous cherchez des idées pour la Saint Valentin?

C’est par ici

Crédit photo Guy Demarle

 

Crédit photo Guy Demarle

 

Crédit photo Guy Demarle

 

Crédit photo Guy Demarle

 

Crédit photo Guy Demarle

 

Crédit photo Guy Demarle

 

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

 

Sans titr

Flexipan, Guy Demarle, Saint Valentin

 

Enregistrer

Enregistrer

Une pomme d’amour au chocolat blanc avec un coulant et un joli glaçage.
Aussitôt dit, aussitôt fait et quel délice ! Merci nos chefs !

Cliquez sur l’image

 

Crédit photo Guy Demarle

 

Ingrédients :

Pour les sablés bretons au citron :

  • 35 g de beurre
  • 30 g de sucre
  • 5 g de miel
  • 1 g de fleur de sel
  • 1 jaune d’oeuf
  • 50 g de farine
  • 1 g de levure chimique
  • le zeste d’un citron jaune  non traité

Pour le caramel framboise :

  • 240 g de purée de framboise
  • 300 g de sucre en poudre
  • 1 pointe de colorant rouge

Pour la mousse au chocolat blanc et gingembre :

  • 2 g de gélatine(1 feuille)
  • 120 g de lait (12 cl)
  • 10 g de gingembre frais
  • 1/2 gousse de vanille de Madagascar
  • 220 g de chocolat blanc zéphyr
  • 220 g de crème fraîche liquide 30% MG (22 cl)

Pour le glaçage :

  • 6 g de gélatine (3 feuilles)
  • 300 g de caramel framboise réservé

Préparation des sablés bretons au citron

Préchauffez votre four à 170°C (th. 5/6) et
placez vos empreintes sur la plaque perforée.

Mélangez le beurre, le sucre, le miel et le sel.
Ajoutez le jaune d’oeuf et incorporez la farine mélangée à la levure chimique puis les zestes de citron.
Répartissez la préparation dans les empreintes et faites cuire 12 minutes à 170°C (th. 5/6).

Dès la sortie du four, percez le centre des sablés avec un bâton de sucette avant qu’ils ne refroidissent.
Démoulez et nettoyez les empreintes.

Préparation du caramel framboise

Faites chauffer la purée de framboise.
Dans une autre casserole, ajoutez peu à peu le sucre et
laissez fondre jusqu’à ce que vous obteniez un caramel clair.

Ajoutez la purée de framboise chaude en 3 fois et mélangez au fouet (attention aux éclaboussures !).

Ajoutez une pointe de couteau de colorant rouge en poudre et mélangez.

Préparation de la mousse au chocolat blanc et gingembre

Réhydratez la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Faites frémir le lait avec les graines de la gousse de vanille et le gingembre coupé en fines lamelles.
Faites infuser 10 minutes.

Filtrez le lait. Ajoutez ensuite la gélatine essorée et faites-la dissoudre en réchauffant l’infusion.

Faites fondre le chocolat au bain-marie.
Ajoutez-le dans l’infusion et faites refroidir à 25°C.
Montez la crème liquide en crème fouettée et incorporez-la délicatement.

Placez vos empreintes sur la plaque perforée puis garnissez-les de mousse au chocolat.
Creusez le centre avec une cuillère à café et versez une cuillère à soupe de caramel.
Réservez le reste de caramel pour le glaçage (environ 300 g).
Recouvrez de mousse au chocolat et lissez avec une petite spatule.

Posez un sablé par-dessus et plantez un bâton au centre.
Placez au congélateur pendant 3 heures.

Préparation du glaçage 

Réhydratez la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.
Faites-la fondre dans le caramel framboise. Faites tiédir à 40°C.

Sortez les charlottes du congélateur et trempez-les de suite dans le glaçage.
Posez-les dans l’assiette et faites décongeler au réfrigérateur pendant 2 heures avant de déguster.

Flexipan, Guy Demarle, Fêtes, Saint-Valentin, Desserts

Pistache et griottes s’associent pour ce Cœur de Saint Valentin

A découvrir en vidéo en cliquant sur l’image

et la recette ici

 

 

crédit photo Guy Demarle

 

Flexipan, Guy Demarle, Desserts, Fêtes, Saint-Valentin

%d blogueurs aiment cette page :