selon Christophe Felder

C’est une recette que j’ai trouvée dans un ancien numéro de « Fou de Pâtisserie » de 2015, une recette que j’avais vraiment envie d’essayer.
Je l’ai réalisée 2 fois, la première fois j’ai diminué le poids et réalisé 2/3 de la recette et cuit dans le moule Kouglof Flexipan Inspiration; la deuxième fois je n’ai fait qu’1/3 de la recette car nous n’étions que 2 à déguster ce pain d’épice et je l’ai cuit dans le moule à cake cannelé Flexipan Origine

Je vous mets la liste des ingrédients telle qu’elle se trouve sur la revue, à vous de réaliser le pain d’épice de la taille de votre choix

Le pain d’épice a été entamé avant que je ne fasse une photo!

Ingrédients :

  • 13.5cl de lait entier (demi-écrémé pour moi)
  • 9g de badiane (anis étoilé)
  • 360g de miel d’acacia
  • 40g de farine T45
  • 225g de farine de seigle (T130 pour moi)
  • 45g de fécule de pommes de terre
  • 15g de levure chimique
  • 25g de cassonade
  • 9g de cannelle en poudre
  • 5g de quatre-épices
  • 180g de marmelade d’oranges amères (oranges normales pour moi)
  • 180g de marmelade de citrons
  • 3 œufs.
  • 120g de beurre mou
  • 7g de sel fin

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante pour moi)
Verser le lait dans une petite casserole, porter à ébullition, ajouter la badiane et laisser infuser 10 minutes.
Chauffer légèrement le miel dans une casserole ou au bain-marie
Dans un cul-de-poule, verser les 2 farines, la fécule, la levure chimique, la cassonade, la cannelle et le quatre-épices. Bien mélanger
Ajouter le miel chauffé ainsi que les marmelades.
Incorporer ensuite les œufs, le beurre ramolli et le sel.
Verser sur le mélange le lait infusé et filtré, fouetter pour avoir un mélange homogène
Verser dans le moule de votre choix (beurrer et fariner le moule si ce n’est pas du Flexipan)
Mettre au four et laisser cuire 60 minutes environ, diminuer la température à 160°C au bout de 30 minutes.
Laisser refroidir avant de démouler sur une grille.
ATTENTION, penser à diminuer le temps de cuisson si vous ne réalisez qu’1/3 ou 2/3 de la recette

Dans la recette il est dit de napper le pain d’épices avec 50g de confiture d’abricots+2 c à s de marmelade d’oranges , le tout préalablement chauffé sur feu doux
Pour la déco vous pouvez ajouter des rondelles d’oranges confites et/ou bâton de cannelle

Le même pain d’épice réalisé avec 1/3 de la recette dans le moule à cake cannelé

Flexipan, Guy Demarle, Pain d’épice, Oranges, Citrons, Cannelle, Christophe Felder

Quand on a trouvé une bonne recette de brioches, à la mie bien aérée, on a envie de la décliner en plusieurs versions. Après ma recette de brioches aux mirabelles, j’ai testé la brioche aux pralines roses et à la pâte d’amande

puis j’ai testé la brioche aux pommes, poires, cannelle et raisins secs, dont je vous mets ci-dessous la recette.
Avec les fruits de saison ,ces brioches sont vraiment délicieuses, quel bon petit déjeuner!

Pour préparer la pâte à brioches je vous renvoie à cette recette déjà sur mon blog, préparée au i-cook’in

Pour la garniture prévoir :

  • 1 pomme un peu acide pour moi
  • 1 poire
  • 40g de beurre
  • 200g de raisins blonds (ou raisins secs ici, c’est ce que j’avais)
  • 40g de cassonade
  • 1 c à s de cannelle
  • 2 c à s de lait

Quand votre pâte a bien levé, dégazer, et étaler au rouleau pour obtenir un grand rectangle.
Badigeonner avec 20g de beurre fondu, parsemer de raisins et de cannelle et de 20g de cassonade
Éplucher la pomme et la poire, les couper en très fines lamelles avec une mandoline et répartir sur la pâte.
Rouler la pâte sur elle-même pour obtenir un long boudin. Couper en 12 parts à peu près égales et les disposer dans 2 moules à cakes Flexipan origine. Laisser lever dans un endroit un peu chaud.
Lorsque les brioches ont bien levé, badigeonner à l’aide d’un pinceau avec le mélange : lait et les 20g de beurre fondu. Saupoudrer avec 20g de cassonade.
Cuire dans un four préchauffé à 160°C pendant 30 à 40 minutes jusqu’à ce que les brioches soient bien dorées
Laisser refroidir et déguster

Flexipan, Guy Demarle, i-cook’in, Brioches, Pommes, Poires, Cannelle, Raisins secs

Cette recette trouvée ici arrive un peu tard, mais je ne l’avais pas publiée cet été, car pas pris le temps de le faire. On peut encore trouver quelques tomates en cette fin de saison pour cette excellente tarte

Ingrédients :

  • pâte brisée(préparée au i-cook’in avec 300g de farine d’épeautre, 150g de beurre, 70g d’eau)
  • une bûche de chèvre
  • tomates cerises
  • 10 cl de crème liquide
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • sel, poivre
  • herbes de Provence

Préparation :

Diviser la pâte en 2 parties (en garder une au frigo pour une autre tarte)
Étaler au rouleau sur la toile Roul’pat
Garnir le moule à tarte Flexipan air (pour une meilleure cuisson).
Mélanger la crème, l’œuf, la moutarde, saler, poivrer et verser sur le fond de tarte.
Couper les tomates en 2 et la bûche en rondelles
Répartir le tout sur la tarte, saupoudrer d’herbes de Provence.
Cuire dans un four préchauffé à 200°C chaleur tournante pendant 30 minutes environ
Servir avec une salade

Flexipan, Guy Demarle, Tartes, Chèvre, Tomates cerises


Il y a déjà une recette de cake courgettes, chèvre, lardons sur ce blog mais j’ai retenté une recette avec de la farine Fiberpasta (farine italienne à IG29, donc IG bas)

Ingrédients :

  • 150 g de farine Fiberpasta (ou une autre farine blanche habituelle ou une autre farine à IG bas)
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 3 œufs moyens
  • 12 cl de lait
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • 75 g de lardons fumés
  • 50 g de gruyère râpé
  • environ 100 g de chèvre en bûche(à couper en dés)
  • 500 g de courgettes poids net (c’est à peu près ce que j’avais au frigo)
  • origan
  • sel
  • poivre

Préparation :

Préchauffer le four th.6 (180°C).
Nettoyer les courgettes puis les couper en petits dès.
Les faire revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive et cuire à feu doux quelques minutes.
Ajouter les lardons fumés et laisser dorer un peu.
Saler (peu à cause des lardons) et poivrer puis saupoudrer d’origan.
Dans un cul-de-poule, mélanger la farine et la levure.
Incorporer les œufs, l’huile, le lait, le gruyère, le mélange courgettes-chèvre et lardons.
Bien mélanger le tout à l’aide d’un fouet.
Verser la préparation dans un moule double savarin Flexipan Inspiration
Mettre au four pendant 30 min.
En fin de cuisson, démouler et laisser refroidir sur une grille.

Flexipan, Guy Demarle, Moule savarin double, Courgettes, Lardons, Chèvre, Cakes, Farine fiberpasta

Le voici, le nouveau catalogue, à découvrir sans attendre (catalogue offert pour toute commande sur la boutique en ligne et que j’offre à mes clientes lors d’un atelier)

Retrouvez également le catalogue digital ici

Flexipan, Guy Demarle

Je me suis inspirée d’une recette des « Tartes de Sophie Dudemaine » , sa recette de tarte fine à l’italienne .
ici j’ai préparé une pâte à pizza avec de la farine Fiberpasta, farine italienne à IG bas

Ingrédients(pour 2 pizzas) :

  • pâte à pizza préparée comme ici (au i-cook’in avec 250g de farine Fiberpasta)
  • 4 grosses tomates
  • 6 tranches de jambon cru (très fines)
  • 1 boule de mozzarella
  • 1 c à c d’herbes de Provence
  • sel et poivre

Préparation

Commencer par la pâte à pizza
Quand celle-ci a levé, partager en 2 parties égales et allonger au rouleau sur les toiles Flexipan Air (cela permet une meilleure cuisson en-dessous surtout lorsque la préparation est humide)
Déposer sur chaque pâte une toile de cuisson et une plaque alu, cuire à blanc 10 minutes dans un four préchauffé à 200°C chaleur tournante.
Peler les tomates (après les avoir plongées dans l’eau bouillante, cela sera plus facile), couper en 6 ou 8 , déposer dans une passoire, saupoudrer de sel et faire dégorger.
Découper le jambon en lanières, la mozzarella en tranches ou dés.
Répartir le jambon sur les fonds de pâte, essuyer les morceaux de tomates, les déposer sur le jambon, ajouter la mozzarella, parsemer d’herbes de Provence, remettre au four une dizaine de minutes
Servir avec une salade

Flexipan, Guy Demarle, Pizza, Tartes, Tomates, IG bas

Pour faire suite à l’article paru précédemment, je vous mets ici la recette de la brioche aux mirabelles telle que je l’ai faite.
Avec la quantité de pâte j’ai fait 2 brioches dans les moules à cakes Flexipan origine et un petit cake dans le moule à cake cannelé Flexipan origine qui n’est plus au catalogue depuis quelque temps déjà
Je me suis inspirée des idées et recettes du net notamment cette recette

Ingrédients :

  • 200 g de lait (demi écrémé ou lait d’amande)
  • 1 sachet de préparation pour pâte briochée
  • 50g de sucre semoule
  • 2 œufs moyens
  • 100 g de beurre froid en cubes
  • 500 g de farine de gruau(elle fonctionne très bien pour les brioches)
  • une quarantaine de mirabelles

Préparation :

Verser le lait et la préparation pour pâte briochée dans le bol du i-cook’in.
Régler le minuteur sur 30 s, la température sur 40°C à la vitesse sur 2.
Ajouter les 500 g de farine, le sucre et les œufs , mélanger en vitesse 4 quelques secondes.
Programmer fonction pétrissage, 2 minutes.
Incorporer le beurre froid coupé en morceaux Programmer fonction pétrissage, 2 minutes.
Déposer la pâte dans un cul-de-poule recouvert d’une toile de cuisson SILPAT® pendant 1h.
Quand la pâte a levé et doublé de volume,déposer sur la Roul’pat , dégazer et allonger au rouleau pour obtenir une forme rectangulaire, répartir les mirabelles lavées, coupées en 2 et dénoyautées sur la pâte .


Rouler pour former un long boudin.

Couper des tronçons de taille identique (si possible) et les déposer dans les moules. Laisser lever à nouveau environ 1 h.
Préchauffer le four à 180°chaleur tournante.
Avant d’ enfourner, badigeonner les brioches avec un peu de lait et parsemer d’un peu de sucre de coco.
Cuire 30 min (surveiller la cuisson qui peut être un peu plus longue)
On peut aussi réaliser 2 brioches en serrant un peu plus et obtenir des brioches plus gonflées (prévoir 40minutes de cuisson)

Flexipan, Guy Demarle, Brioches, Mirabelles, I-cook’in, Petit déjeuner, Goûter

C’est la pleine saison pour les mirabelles et cette année nous croulons sous la quantité de ces petits fruits dorés donnés par un seul arbre (au point que plusieurs branches se sont cassées et qu’il nous faudra couper après la récolte)

Mirabelles

Cette année je fais des essais avec plusieurs recettes (déjà plus de 100kilos cueillis à ce jour 11 Août) et j’ai enfin l’impression d’avoir bien avancé la cueillette en regardant l’arbre!

Je vous mets ci-dessous mes différentes recettes pour ne pas faire plusieurs articles

Tarte à la mirabelle

Une tarte toute simple et très rapide à faire car elle ne nécessite qu’une pâte à tarte et des mirabelles, pas besoin de « migaine » ou autre préparation.

Pour la pâte , je la prépare au i-cook’in, bien plus rapide, avec 300g de farine d’épeautre, 150g de beurre, 1 c à c de fleur de sel Guérande et environ 70 à 80g d’eau (à ajuster en fonction de la consistance de la pâte)
Avec cette quantité je peux faire 2 tartes dans le moule rond Flexipan Air (Guy Demarle)
Étaler la pâte au rouleau, garnir le moule. Dénoyauter les mirabelles et les déposer (en les serrant un peu) sur la pâte (j’utilise environ 800g de mirabelles)
Cuire dans un four préchauffé à 200°C chaleur tournante pendant 30 minutes environ.
Vraiment très facile et rapide, et c’est ainsi qu’on l’aime et la déguste ici

Confitures de mirabelles

Je pense avoir déjà publié des recettes de confitures. Après avoir noté pendant plusieurs années la composition de mes différentes confitures, je continue à les préparer à IG bas et très peu sucrées. Elles se gardent un an sans problème dans des pots préalablement stérilisés au four à 100°C et avec des couvercles ébouillantés (pour éviter toute mauvaise surprise)

Cette année, pour le moment j’ai préparé :

  • confiture avec 2.7kg (poids net), le jus de 2.5 citrons, 270g de Sukrin, 200g de sirop d’agave, 15g de pectine
  • confiture avec 3.1kg, le jus de 3 citrons, 250g de Sukrin, 2 gousses de vanille, 250g de sirop d’agave, 20g de pectine, 30cl de Gewurztraminer
  • en prenant la même base 2kg de fruits et sucre , j’ai aussi fait des confitures en ajoutant une c à d’épices à pain d’épices(ajouter en fin de cuisson)
  • râpé 1/2 fève tonka (ajouter en fin de cuisson)
  • à l’alcool de mirabelles 7.5cl pour 2 kg (ajouter en fin de cuisson)

Je procède toujours de la même façon pour les confitures
Dans un grand plat avec couvercle, je dépose les fruits dénoyautés avec le jus de citron et le Sukrin(et les gousses de vanille fendues) et je laisse toute une nuit au réfrigérateur. Le lendemain matin, pendant que les pots et couvercles stérilisent, je verse les fruits dans la bassine en cuivre et je porte à ébullition, je cuis environ 10 minutes et j’ajoute le sirop d’agave dans lequel j’ai bien mélangé la pectine (et j’ajoute le vin ou l’alcool , facultatif) continuer à cuire environ 5 à 10 minutes(une goutte posée sur une assiette froide se fige quand la cuisson est bonne)
Avec ces quantités de sucre les confitures sont suffisamment sucrées pour nous (quelquefois un peu trop sucrées!)

Clafoutis aux Mirabelles

Pour changer un peu j’ai cherché différentes recettes de clafoutis et me suis arrêtée sur celle de Christophe Michalak trouvée ici, un pur délice
J’ai divisé les quantités par 2 et j’ai réalisé la recette dans le moule marguerite Flexipan Origine

  • 65 g de poudre d’amandes
  • 50 g de sucre blond (oui j’ai vraiment diminué la quantité de sucre)
  • 10 g de maïzena
  • 1 œuf entier + 1 jaune
  • 65 g de crème fraîche épaisse
  • 500g de Mirabelles

Préchauffez le four à 180 ° c.
Dans un cul-de-poule,mélanger au fouet l’oeuf, le jaune le sucre et la crème.
Ajouter la maïzena et la poudre d’amandes et mélanger délicatement.
Saupoudrez le moule de cassonade .(je ne l’ai pas fait)
Déposer harmonieusement les mirabelles dans le moule en serrant
Verser la préparation dans le moule.
Enfourner pour 30 minutes environ , Laisser refroidir et démouler.

Conserves de Mirabelles

Pour le coup, là ce sont vraiment des essais et on verra avec le temps ce qui est bon et quelles sont les recettes à garder (mon avis dans quelques mois)

  1. Conserves au naturel Dans un bocal Le Parfait de 0.5l (pot , couvercle et joint neuf ébouillantés) déposer environ 700g de mirabelles en les tassant bien, verser une c à s de jus de citron, fermer le bocal et mettre au réfrigérateur une nuit. Le lendemain stériliser 25minutes (je fais dans ma cocotte minute). J’ai également fait des essais avec seulement 12 minutes de stérilisation (les résultats dans quelques mois)
  2. Conserves au Gewurztraminer pour 2 bocaux de 0.75l
    500g de Gewurztraminer
    100g de sucre
    900g de mirabelles
    15cl d’alcool pour fruits à 40°C
    Dans une casserole, verser le vin et le sucre, faire bouillir. Plonger les mirabelles 2 minutes dans ce liquide sans ébullition. Égoutter, répartir les mirabelles dans les 2 pots. Ajouter l’alcool au sirop (vin+sucre) et verser sur les fruits jusqu’à 2-3cm du bord. Fermer, stériliser 12minutes dans la cocotte minute. Laisser refroidir et attendre 2 mois avant de consommer.

Gâteau renversé à la mirabelle

  • 250 g de mirabelles dénoyautées
  • 1 œuf
  • 30 g de beurre
  • 20 g de farine d’orge mondé
  • 30g de poudre d’amandes
  • 35g de fructose
  • 3 à 4g de levure chimique

Battre l’œuf, la farine, la poudre d’amandes, le fructose et la levure chimique.Incorporer le beurre fondu et refroidi à la pâte avant de la verser sur les mirabelles disposées dans le moule (ici moule ellipse Flexipan origine ).
Cuire environ 30 mn à 180°C (chaleur tournante)
Démouler après refroidissement
Servir tiède avec de la crème fraîche épaisse ou une boule de glace vanille(facultatif).

Cake aux mirabelles

Recette trouvée ici sur le blog La cigogne toquée

  • 250 g de mirabelles, poids de fruits dénoyautés
  • 120 g de sucre en poudre 60g de fructose
  • 140 g de beurre salé
  • 200 g de farine avec poudre levante + 1 cuillerée farine d’orge
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 3 œufs
  • 2 c à soupe de liqueur de mirabelles

Laver les mirabelles éventuellement (je ne le fais quand je les prends directement à l’arbre), dénoyauter, mettre dans un grand plat , arroserde liqueur et réserver.
Préchauffer le four à 150°C
Ramollir le beurre, ajouter le sucre et battre jusqu’à obtenir un mélange mousseux.
Ajouter les œufs un par un, puis la farine et la liqueur de macération, et mélanger
Verser une cuillerée de farine  sur les mirabelles, mélanger  pour bien les enrober et ajouter les fruits à la pâte en mélangeant.
Verser dans le moule marguerite flexipan origine, enfourner 15 minutes à  150 °, puis 30 minutes à 180 ° (vérifier la cuisson)
Laisser refroidir avant de démouler

Compotée de mirabelles

Dans une poêle à revetement anti-adhésif, déposer un morceau de beurre (environ 20g), dénoyauter des mirabelles (je pense avoir mis 400g), les mettre dans la poêle et faire chauffer doucement pour que l’ensemble « compote », hors du feu râper un peu de fève tonka et bien mélanger.
Servir avec de la glace à la vanille

Autres recettes sur ce blog

Vous trouverez d’autres recettes sur ce blog, tout particulièrement le clafoutis reblochon mirabelles, cuisiné à nouveau cette année , un délice

Flexipan, Guy Demarle, Mirabelles, Clafoutis, Tartes, Cakes, Gâteaux, Conserves,

Une recette à faire quand il fait moins chaud pour éviter la chaleur du four; petits cakes à emporter en pique-nique ou à utiliser pour un repas simple accompagné d’une salade

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 200g de farine (pour une recette à IG plus raisonnable, utiliser de la farine d’orge mondée et/ou Fiberpasta)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 10cl d’huile d’olive
  • 10cl de lait (ou de vin blanc ou moitié/moitié)
  • 100g de chorizo
  • 100g de tomates séchées
  • 100g de gruyère râpé
  • sel, poivre

Préparation :

Égoutter les tomates séchées, les couper en petits morceaux.
Couper également le chorizo en petits dés
Dans un cul-de-poule, mélanger la farine avec la levure, ajouter les œufs, le lait (ou vin) et l’huile d’olive; bien fouetter. Saler un peu et poivrer (vous pouvez également ajouter quelques rondelles d’olives)

Répartir la préparation dans le moule « triangles » Flexipan Origine.
Enfourner pour 15 à 20 minutes dans un four préchauffé à 200°C chaleur tournante.
Servir tiède ou froid avec une salade verte

Flexipan, Guy Demarle, Chorizo, Cakes,

Comme chaque année, et pour faire place aux nouveautés, les articles ci-dessous ne se retrouveront pas dans le nouveau catalogue qui paraitra le 1er septembre.

N’hésitez pas à me contacter pour toute commande

Une recette de saison avec des aubergines et tomates, un gratin avec du pesto; essayez cette recette, vous ne pourrez qu’apprécier

Ingrédients :

  • 300g de pâtes (macaronis ou coquillettes)
  • 2 petites aubergines (ou une grosse)
  • 150g de tomates cerises
  • 5 c à s d’huile d’olive
  • 1 c à s d’herbes de Provence
  • 100g de pesto (fait maison, je fais toujours cette recette , et ce que je ne consomme pas, je le congèle par petites quantités dans des empreintes Flexipan.)
  • parmesan (facultatif)

Préparation :

Rincer et couper les aubergines en tranches fines avec la mandoline.
Étaler sur une toile de cuisson, saupoudrer d’herbes de Provence . Enfourner 15 minutes dans le four préchauffé à 180°C (retourner les tranches à mi-cuisson)
Faire cuire les pâtes al dente. Égoutter, ajouter le pesto, mélanger. Rectifier l’assaisonnement.
Verser dans un moule (ici moule rectangulaire Flexipan Inspiration), couvrir avec les tranches d’aubergines; répartir les tomates cerises coupées en deux, arroser d’un filet d’huile et parsemer de parmesan.
Mettre au four jusqu’à ce que ce soit gratiné

Flexipan, Guy Demarle, Pâtes, Pesto, Gratin


Voilà quelque temps que je n’ai rien publié sur le blog, avec le confinement pas de visites et pas d’occasions de faire de jolis desserts; avec le déconfinement on prend d’autres habitudes et le temps passe; j’ai quelques recettes en retard, des photos mais pas de textes car j’ai oublié de noter ou vice-versa…alors je reprends avec cette recette en attente qui sera enfin publiée avant d’autres publication à venir (je l’espère)

J’ai trouvé l’inspiration ici sur le blog : Olivia pâtisse
N’aimant pas les desserts trop sucrés j’ai diminué la quantité de sucre et je n’ai pas fait de glaçage (qui pour moi aurait donné un dessert moins frais et trop sucré; je me trompe peut-être!) j’ai fait 2 fois ce dessert pour améliorer les quantités car j’ai utilisé le moule génoise Flexipan origine de 18cm pour les inserts et biscuits et fait le montage à l’envers avec un tapis relief et un cercle inox de 20cm

Composition:

  • Streusel reconstitué citron vert
  • Biscuit moelleux basilic
  • Compotée de fraises et basilic
  • Mousse fraise

La compotée de fraises cuites et crues

  • 160g 200g de fraises
  • 25g de sucre
  • 3g de gélatine
  • 2g de basilic frais

Réhydrater la gélatine dans un grand bol d’eau froide.
Couper les fraises en petits dés, mettre la moitié à cuire avec le sucre, à feu doux, jusqu’à obtenir une compotée. Ajouter la gélatine hors du feu.

Laisser refroidir avant d’incorporer les cubes de fraises crues et le basilic finement ciselé. Couler dans le moule génoise Flexipan de 18 cm, bloquer au congélateur.

Le streusel reconstitué

  • 40g de beurre mou
  • 40g de cassonade (30g pour moi)
  • 50g de poudre d’amande
  • le zeste d’un citron vert
  • 40g de farine
  • 20g de beurre fondu
  • 1 pincée de sel

Mélanger tous les ingrédients afin d’obtenir une pâte homogène. L’étaler finement entre deux toiles de cuisson Flexipan et cuire une vingtaine de minutes à 170°c
Laisser refroidir à la sortie du four avant de réduire le streusel en miettes et d’y incorporer le beurre fondu.
Démouler l’insert à la fraise , filmer et conserver au congélateur, déposer le croustillant dans le même moule en tassant bien, et bloquer au congélateur.

Le biscuit moelleux au basilic

  • 50g d’oeufs (1 œuf moyen)
  • 60 40g de sucre
  • 25 20g de crème
  • 2g de basilic
  • 50 40g de farine
  • 1g de levure
  • 15 10g de beurre fondu

Blanchir l’œuf avec le sucre, ajouter la crème et le basilic, puis la farine et la levure. Terminer par le beurre fondu.
Démouler le streusel, filmer et conserver au congélateur.
Couler l’appareil dans le moule. Cuire 10 minutes à 180°c.
J‘ai diminué les quantités car la première fois, nous avons trouvé le biscuit un peu trop épais par rapport aux autres préparations

La mousse à la fraise

  • 210 280g de purée de fraises (mixer des fraises au robot, ce sera meilleur, prévoir environ 300g pour 280g de purée)
  • 5g de gélatine
  • 40 35g de sucre
  • 130 165g de crème liquide entière

Réhydrater la gélatine dans un grand bol d’eau froide.
Porter à frémissement la purée de fraises avec le sucre, ajouter la gélatine essorée hors du feu. Laisser refroidir
Monter la crème en chantilly et la mélanger délicatement avec la purée de fraises à 22°c en vous aidant d’une grande spatule (ou maryse)

J’ai fait le montage à l’envers .
Poser le cercle inox sur un tapis relief
Verser une grande partie de la mousse fraise, puis l’insert « compotée de fraises », ensuite le biscuit au basilic, verser le reste de mousse à la fraise et enfin le streusel
Mettre au congélateur quelques heures (ou une nuit et même plusieurs jours)
Démouler à la sortie du congélateur, décorer à votre goût, ici avec des fraises(et aussi avec du basilic si vous avez quelques feuilles fraîches)

La première fois que j’ai fait cet entremets j’avais superposé le biscuit et le streusel, ce que l’on vit sur les photos ci-dessus; je vous conseille de suivre ma recette avec donc un biscuit un peu moins épais et de la mousse entre le biscuit et le streusel

Flexipan, Guy Demarle, Fraises, Basilic, Entremets, Desserts

Vous trouverez sur le net plusieurs recettes de gaufres avec une déclinaison d’épinards et chèvre, j’ai quelque peu modifié une recette de base en utilisant de la farine à IG bas, vous pouvez bien sûr réaliser cette recette avec d’autres farines

Pour 8 gaufres :

  • 150 g d’épinards en branches surgelés ou 4 belles poignées d’épinards frais
  • 200 g de farine Fiberpasta (farine à IG bas) voir ici
  • 1 paquet de levure chimique (5 g)
  • 2 œufs
  • 20 cl de lait soja
  • 50 g de beurre fondu 40g huile
  • 100 g de chèvre frais (ou 75 g de Comté)
  • 1 pincée de sel
  • facultatif : 2 c. à s. de pesto

Préparation

Décongeler les épinards puis les égoutter pour retirer le surplus d’eau ou bien les faire cuire à la poêle à l’étouffée s’ils sont frais. Réserver.
Dans un cul-de-poule, mélanger d’abord la farine avec la levure. Puis ajouter les œufs, le lait, le beurre fondu, le sel et le fromage frais en dés, (le pesto si vous voulez en ajouter) et enfin les épinards. Il est également possible de mixer ensemble tous les ingrédients sauf les épinards que l’on rajoute à la fin.
Chauffer le moule gaufres Flexipan inspiration à vide 5 minutes dans le four préchauffé à 200°C puis verser la préparation dans le moule
Cuire les gaufres entre 20 et 30 minutes (en fonction du four et l’épaisseur des gaufres)

Avec quoi les manger ? En plat avec une petite salade composée ou pour l’apéro découpées en petits carrés

Flexipan, Guy Demarle, Gaufres, Epinards, Fromage de chèvre

Retrouvez tous les articles en promo ici

C’est le moment d’en profiter!

Flexipan, Guy Demarle

Généralement avec la rhubarbe je fais une tarte meringuée ou je la congèle pour faire de la compote pommes-rhubarbe à l’automne (saison où les pommes sont bien meilleures)
Cette fois-ci j’ai pris une recette qu’une cliente m’avait donnée il y a quelques années, je l’ai juste modifiée pour le sucre pour utiliser du sucre à IG bas

Pour faire ce gâteau vous aurez besoin de:

  • 500g de tiges de rhubarbe (poids net)
  • 3 œufs moyens
  • 125g de sucre 70g de fructose
  • 125g de beurre
  • 125g de farine (pour une farine à IG bas prendre de la farine d’orge)
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • pour le caramel 10 morceaux de sucre 40g de sucre de coco

Couper la rhubarbe en petits tronçons, mettre dans un cul-de-poule avec 1 c à s de fructose et laisser 1h
Faire fondre le beurre, mélanger le reste de fructose avec les œufs jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter le beurre fondu, la farine et la levure; bien fouetter
Dans une casserole, verser le suce de coco, humidifier légèrement , chauffer à feu doux pour obtenir un caramel (Attention avec le sucre de coco il caramélise vite, ne pas le laisser trop brunir sinon il sera amer)

Verser ce caramel dans un moule, ici moule rosace Flexipan Origine.
Égoutter la rhubarbe, la verser dans le moule.
Recouvrir avec la pâte.
Cuire 35 à 40 minutes dans un four préchauffé à 180°C

Laisser refroidir avant de démouler

Flexipan, Guy Demarle, Gâteaux, Rhubarbe, Desserts


%d blogueurs aiment cette page :