A retrouver sur le club Guy Demarle

 

 

cigare-de-sole

 

Si elles s’offrent traditionnellement en pots ou en bouquets, parfument nos intérieurs et embellissent nos jardins,
les fleurs poussent désormais même dans nos assiettes !
Loin d’être limitées à la décoration, elles s’invitent dans de nombreux plats qu’elles relèvent avec douceur et subtilité.
Apprenez vite à bien les choisir et à concocter de délicieuses recettes fleuries !  

Fleurs comestibles : mode d’emploi

Principalement utilisées en infusion ou macération au Moyen Age, les fleurs accompagnent aujourd’hui les mets les plus fins.
Les grands chefs y voient une véritable tendance et rivalisent d’idées sucrées et salées pour flatter le regard et séduire les papilles.
Il faut dire que les fleurs fraîches ou séchées apportent une telle touche d’originalité qu’il serait dommage de ne pas en semer quelques-unes dans la cuisine.
Bourrache, violette, acacia, mimosa, rose… vous vous demandez où trouver et comment cuisiner ces végétaux ? Suivez le guide !

–  Comme les champignons, les fleurs ne sont pas toutes comestibles.
Certaines peuvent même se révéler toxiques comme le laurier rose, le muguet ou encore l’iris.
C’est pourquoi il convient de les sélectionner avec vigilance, et plus encore pour les personnes présentant une allergie aux pollens.
Pour ces dernières, le mieux reste de rincer les fleurs sous un filet d’eau et de retirer les pistils et étamines à l’aide d’une pince.

–  Il est également conseillé d’éviter de consommer des fleurs achetées chez le fleuriste ou en jardinerie
car celles-ci sont traitées avec des engrais parfois nocifs pour être conservées plus longtemps.
L’idéal est donc de bien les identifier et de les cueillir directement dans le jardin ou dans un pré éloigné des sources de pollution et vierge de tout pesticide.
Vous pouvez aussi opter pour des fleurs comestibles (entières, en pétales, en arômes, vinaigres, extraits ou sirops…)
proposées en herboristerie, épicerie fine et sur Gourmandises comme cette salade de fleurs.

–  La dernière étape consiste à incorporer les fleurs dans vos recettes en tant qu’élément de décoration ou ingrédient à part entière.
Pour vous aider, sachez que les fleurs d’acacia ou de courgettes sont par exemple délicieuses farcies ou en beignets.
La saveur citronnée du bégonia relève celui du poisson, du taboulé ou du foie gras.
La bourrache, surnommée « huître végétale », vient quant à elle sublimer les légumes et crustacés.
Le parfum de lavande est particulièrement apprécié dans les sucres aromatisés et crèmes brûlées.
Enfin, les pensées sont parfaites cristallisées ou en salades auxquelles elles apportent un léger goût de noisette.
Amusez-vous et n’hésitez pas à tester différentes combinaisons culinaires ! 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :