A découvrir sur le Club Guy Demarle

Chocolat : craquez, c'est bon pour la santé !

Qu’il soit noir, blanc, au lait, aux éclats d’amandes, fourré au praliné… impossible de passer à côté du chocolat durant les fêtes de Pâques ! Vous culpabilisez déjà à l’idée de déguster poules, œufs et lapins chocolatés ? Rassurez-vous ! Contrairement aux idées reçues, le chocolat regorge de vertus… à condition de bien le choisir. C’est le moment de faire un peu plus connaissance avec ce médicament gourmand… 

 

Chocolat : mode d’emploi

Les origines

Il y a plus de 2600 ans, le chocolat était un breuvage mousseux et amer que les peuples précolombiens préparaient à partir de fèves de cacao concassées, de piments, d’eau et de farine de maïs. Baptisée « xocoatl », cette boisson particulière était déjà à l’époque considérée comme un trésor de vertus nutritionnelles et servait d’offrande lors de rituels religieux. On l’appelait alors « nourriture des dieux ».

En 1502, Christophe Colomb est le premier européen à découvrir le cacao près du Honduras. Pourtant, c’est Hernan Cortès qui, 17 ans plus tard, au Mexique, se rend véritablement compte de la valeur des fèves de cacao que les Aztèques utilisent comme monnaie d’échange. Il décide d’en importer en Espagne pour y fabriquer la boisson divine à laquelle il ajoutera sucre de canne, cannelle ou vanille pour séduire les palais européens. C’est le début du succès !

Les secrets de fabrication

D’abord séchées puis torréfiées, les fèves de cacao sont ensuite broyées pour obtenir une pâte de cacao encore très amère. Suivant le chocolat que l’on souhaite créer, on y ajoute ensuite du sucre, du beurre de cacao, du lait… Une fois tous les ingrédients ajoutés, le mélange est brassé pendant plusieurs heures pour être uniformisé. C’est ce qu’on appelle le « conchage » inventé par le chocolatier suisse Rudolf Lindt en 1879.

 

Idées reçues et vraies vertus 

Acné, migraine, prise de poids, crise de foie… le chocolat est souvent accusé de bien des maux. S’il est consommé avec modération, il regorge pourtant de propriétés excellentes pour la santé. La preuve !

L’ami de notre cerveau 

Riche en vitamines, caféine et en magnésium, le chocolat se révèle être un remède gourmand contre le stress, la fatigue et la déprime. Rien de tel en effet que de croquer dans un petit carré pour réveiller vos papilles et rebooster votre moral. Les substances contenues dans le chocolat, comme la théobromine, diminueraient même les risques d’accidents vasculaires cérébraux. Alors pourquoi se priver ?

Bon pour le cœur

Face au chocolat, les maladies cardiovasculaires n’ont qu’à bien se tenir ! Consommé régulièrement, celui-ci aurait un effet protecteur sur les artères puisque les flavonoïdes et vitamines B3 qu’il contient réduisent leur encrassement et la production de cholestérol.

Un allié beauté

S’il est apprécié en cuisine, le chocolat l’est aussi dans la salle de bain ! De nombreux soins visage et corps à base de chocolat sont aujourd’hui proposés sur le marché. Il faut dire que les Mayas l’utilisaient déjà pour soigner les brûlures, le beurre de cacao présent dans le chocolat ayant un pouvoir très hydratant et antioxydant.

Quel chocolat choisir ?

Naturellement, tous les chocolats ne se valent pas. Comme pour le vin, on distingue plusieurs terroirs et cépages de chocolat. Suivant le sol sur lequel le cacaoyer a poussé et le climat dont il a profité, il va donner des cabosses renfermant des fèves aux goûts très caractéristiques. Si vous achetez votre chocolat en supermarché, préférez donc les chocolats dont l’origine est renseignée et ceux contenant du pur beurre de cacao. A l’inverse, évitez ceux comportant de l’huile de palme, des émulsifiants, des conservateurs et des colorants. Vous êtes à la recherche d’authenticité ? Rendez-vous chez un artisan-chocolatier ! Utilisant de vraies fèves de cacao parfois rares, vous serez certain de déguster un chocolat de qualité, autrement dit parfaitement brillant, cassant et savoureux…

Chocolats

Pour ce qui est de la couleur, tout est une question de goût. Sachez seulement que pour profiter pleinement des bienfaits du chocolat, mieux vaut privilégier le chocolat noir à au moins 70 % de cacao, bien plus riche en flavonoïdes que le chocolat au lait. Quant au chocolat blanc, composé uniquement de beurre de cacao et de sucre, il ne peut malheureusement pas se vanter des propriétés bienfaisantes du chocolat dans la mesure où il ne contient pas du tout de cacao.

 

Nos meilleurs desserts au chocolat pour Pâques 

Vous raffolez du chocolat en tablette ? Incorporez-le dans vos recettes pour célébrer Pâques comme il se doit ! Il ne vous restera plus qu’à inviter la famille et redoubler de créativité pour décorer la maison avec des serviettes pliées en forme de lapin, des pots à confiture remplis de petits oeufs, un chemin de table vert printemps et pourquoi pas un centre de table en chocolat ;-)

Oeufs de Pâques aux 3 chocolats Macarons lapins Sablés de Pâques Lapin en chocolat
Oeufs de Pâques aux 3 chocolats Macarons lapins Sablés de Pâques Lapin en chocolat

Voilà bien des raisons de craquer pour un petit carré ou deux !

Flexipan, Guy Demarle, Chocolat, Pâques,

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>