Toujours en période de tests pour les fêtes de fin d’année, voici mes boules de Noël
Ce n’est pas parfait, je faisais pour la première fois du décor velours (avec un pistolet à peinture), j’ai trouvé ici (blog de Maxime) des explications très claires pour la mise en œuvre et la pâte à sucre était un peu trop dure à travailler pour les attaches (à revoir)

Je n’ai pas encore mis par écrit les recettes (il y a 4 entremets différents) et j’ai utilisé les sphères 3D flexipat

Vous pouvez découvrir les recettes en atelier chez moi (en attendant de les trouver sur ce blog)

Les Gourmandises de Mamoune_3

 

Les Gourmandises de Mamoune

 

Flexipan, Flexipat, Guy Demarle, Desserts, Entremets, Noël, Fêtes, Sphères 3D, Chocolat, Décor velours

Cet article est prêt depuis le mois de janvier et je ne l’avais jamais publié
En ce mois d’octobre c’est l’occasion de le faire, pratique pour celles et ceux qui cherchent des idées de desserts pour les fêtes de fin d’année
ici j’ai utilisé des bûchettes mais ce dessert est déclinable dans les dômes spirales avec un insert dans les tourbillons ou petits fours par exemple

les-gourmandises-de-mamoune

Ingrédients :

Coque en chocolat :

  • 15 g de chocolat noir par empreinte
  • Amandes et noisettes torréfiées dans une poêle et concassées

Pour 15  inserts fingers :

  • 50 g de chocolat blanc
  • 100 g de crème fraîche liquide très froide entière 35%
  • 20 g de lait
  • 1 g de gélatine

Pour 8 bûchettes :

  • 2 feuilles de gélatine (4g)
  • 180 g de purée de framboises
  • 30g de sucre
  • 160g de crème fraîche liquide très froide entière 35%

 

Préparation de la coque en chocolat :

Préchauffer le four à 100°C (th. 3-4) et placer les empreintes Bûchettes sur la plaque perforée.
Répartir 15 g de pistoles de chocolat dans chaque empreinte.
Placer au four 5 minutes à 100°C (th. 3-4).
Dès la sortie du four, étaler le chocolat avec le pinceau, parsemer d’amandes et noisettes  puis laisser refroidir au frais le temps de faire la mousse.

 

Préparation des inserts fingers :

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes.
Faire fondre le chocolat au bain-marie.
Chauffer le lait et y mettre la gélatine .
Verser sur le chocolat blanc.
Monter la crème en chantilly pas trop ferme.
Incorporer 1/3 de crème fouettée dans le chocolat en  mélangeant rapidement au fouet.

  • Cette précaution est importante car elle évite la formation de paillettes de chocolat qui peut se produire lorsque l’on incorpore un mélange froid à un autre chaud.

Incorporer le reste de la crème fouettée et avec la râpe, prélever le zeste de la moitié de l’orange dans la mousse.

 

Préparation de mousse à la framboise

Pendant ce temps,  chauffer à feu doux la purée de framboise et le sucre.
Essorer la gélatine et incorporer dans votre purée.
Monter la crème en chantilly et l’incorporer délicatement à la purée refroidie
Remplir les empreintes bûchettes de mousse à mi-hauteur. Ajouter un finger gélifié et recouvrir de mousse .
Déposer un rectangle de biscuit (soit un pain de Gênes, voir recette bûche marron, orange, soit un financier pistache)

 

Flexipan, Guy Demarle, Buches, Noël, Chocolat, Framboises,

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pour ce gâteau d’anniversaire, j’ai fait un mix entre plusieurs recettes dont une est extraite du Gook2 de chez Guy Demarle qui ne sera plus en vente à partir du 1er septembre

J’ai monté ce gâteau à l’envers dans un moule à génoise Flexipan et j’ai fait un cercle en chocolat noir pour le décor
Je me suis inspirée de cette recette et vidéo
j’ai un peu galéré car il faisait chaud et donc il est difficile de tempérer le chocolat (je pense que je peux mieux faire dans de meilleures conditions entre autres une pièce dont la température serait au maximum à 20°C)

Cet entremets est composé:

  • d’un gélifié de fraises avec des petits morceaux de fraises
  • d’un gélifié framboises
  • de framboises
  • d’une mousse au chocolat blanc et citron vert
  • d’un sablé au citron vert
  • pour le décor : un cercle en chocolat noir à +de70% de cacao, et des framboises fraîches

Cet entremets se fait en plusieurs étapes que vous pouvez étaler sur 2 jours
Ensuite vous pouvez garder cet entremets plusieurs jours au congélateur
J’ai la chance d’avoir 4 moules « génoise Flexipan » de diverses  tailles  ce qui me permet de m’organiser et de faire des choses différentes .

Les Gourmandises de Mamoune

Insert à la fraise

  • 150g de fraises fraîches (à réduire en purée avec ke i-cook’in)
  • 20g de sucre
  • 1 feuille de gélatine
  • 50g de fraises coupées en petits dés

Réhydrater la gélatine dans un grand bol d’eau très froide
chauffer la purée de fraises avec le sucre sans faire bouillir
Ajouter la gélatine ramollie et essorée (hors du feu) ainsi que les dés de fraises
Couler dans un moule rond de 18cm de diamètre
Mettre au congélateur

Insert aux framboises

Réhydrater la gélatine dans un grand bol d’eau très froide
chauffer la purée de framboises avec le sucre sans faire bouillir
Ajouter la gélatine ramollie et essorée (hors du feu)
Couler dans un moule rond de 20cm de diamètre
Mettre au congélateur

Les Gourmandises de Mamoune

Sablé au citron vert :

  • 25g de fécule
  • 125g de farine T55
  • 45g de sucre glace
  • 90g de beurre doux tempéré
  • 1 citron vert non traité
  • 1 c à s d’eau

Dans un cul-de-poule, déposer la farine, la fécule et le sucre glace (le tout tamisé) sur le beurre mou
Ajouter les zestes de citron vert préparés avec la râpe et l’eau.
Sabler le tout avec les mains.
Mettre dans un film pendant 30 minutes au frais

Étaler la pâte dans le moule à génoise de 22cm, faire cuire environ 25 minutes à 175°C chaleur tournante
Laisser refroidir et démouler

Mousse au chocolat blanc et citron vert :

  • 6g de gélatine (3 feuilles)
  • 200g de chocolat blanc de couverture
  • 500g de crème fleurette entière (plus de 30% de MG)
  • 2 citrons verts non traités
  • des framboises congelées

Réhydrater la gélatine dans un grand bol d’eau très froide.
Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie avec 100g de crème fleurette (attention pour ne pas brûler le chocolat, mettez celui-ci dans un petit cul-de-poule en inox; faire chauffer l’eau dans une casserole pour le bain-marie; hors du feu déposer le cul-de-poule sur la casserole, bien remuer pour faire fondre le tout; il est préférable de prendre des pistoles, la fonte est plus rapide)
Ajouter les feuilles de gélatine essorée
Remuer et laisser refroidir.
Monter les 400g de crème en crème fouettée, incorporer délicatement au chocolat fondu.
Prélever les zestes des 2 citrons et ajouter dans la mousse

Montage :

Déposer environ 1/3 de la mousse dans le moule génoise 22cm.
Démouler l’insert à la fraise et le poser sur la mousse
Remettre une couche de mousse, éparpiller quelques framboises, déposer l’insert à la framboise
Verser le reste de mousse.
Bien tasser et égaliser avec la petite spatule en inox
Couvrir avec le sablé et mettre le tout au congélateur quelques heures
Personnellement je l’ai préparé 4 jours avant dégustation.

La veille ou le jour j préparer le cercle en chocolat avec 200g de chocolat noir en utilisant du rhodoïd

Sortir l’entremets quelques heures avant dégustation (les framboises sont un peu longues à décongeler), démouler encore gelé sur le plat de service et avant de déguster décorer avec des framboises fraîches et le cercle en chocolat

 

 

Les Gourmandises de mamoune_2

 

 

Flexipan, Guy Demarle, Sablé, Framboises, Fraises, Citron vert, Chocolat blanc, Chocolat noir, Entremets, Desserts

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dans 15 jours c’est la fête des mères, avez-vous trouvé le dessert que vous vouliez

Voici une proposition de tarte chocolat-framboise à découvrir sur le club

 

Crédit photo Guy Demarle

Flexipan, Guy Demarle, Tartes, Framboises, Chocolat, Desserts,; i-cook’in

A découvrir sur le Club Guy Demarle

Chocolat : craquez, c'est bon pour la santé !

Qu’il soit noir, blanc, au lait, aux éclats d’amandes, fourré au praliné… impossible de passer à côté du chocolat durant les fêtes de Pâques ! Vous culpabilisez déjà à l’idée de déguster poules, œufs et lapins chocolatés ? Rassurez-vous ! Contrairement aux idées reçues, le chocolat regorge de vertus… à condition de bien le choisir. C’est le moment de faire un peu plus connaissance avec ce médicament gourmand… 

 

Chocolat : mode d’emploi

Les origines

Il y a plus de 2600 ans, le chocolat était un breuvage mousseux et amer que les peuples précolombiens préparaient à partir de fèves de cacao concassées, de piments, d’eau et de farine de maïs. Baptisée « xocoatl », cette boisson particulière était déjà à l’époque considérée comme un trésor de vertus nutritionnelles et servait d’offrande lors de rituels religieux. On l’appelait alors « nourriture des dieux ».

En 1502, Christophe Colomb est le premier européen à découvrir le cacao près du Honduras. Pourtant, c’est Hernan Cortès qui, 17 ans plus tard, au Mexique, se rend véritablement compte de la valeur des fèves de cacao que les Aztèques utilisent comme monnaie d’échange. Il décide d’en importer en Espagne pour y fabriquer la boisson divine à laquelle il ajoutera sucre de canne, cannelle ou vanille pour séduire les palais européens. C’est le début du succès !

Les secrets de fabrication

D’abord séchées puis torréfiées, les fèves de cacao sont ensuite broyées pour obtenir une pâte de cacao encore très amère. Suivant le chocolat que l’on souhaite créer, on y ajoute ensuite du sucre, du beurre de cacao, du lait… Une fois tous les ingrédients ajoutés, le mélange est brassé pendant plusieurs heures pour être uniformisé. C’est ce qu’on appelle le « conchage » inventé par le chocolatier suisse Rudolf Lindt en 1879.

 

Idées reçues et vraies vertus 

Acné, migraine, prise de poids, crise de foie… le chocolat est souvent accusé de bien des maux. S’il est consommé avec modération, il regorge pourtant de propriétés excellentes pour la santé. La preuve !

L’ami de notre cerveau 

Riche en vitamines, caféine et en magnésium, le chocolat se révèle être un remède gourmand contre le stress, la fatigue et la déprime. Rien de tel en effet que de croquer dans un petit carré pour réveiller vos papilles et rebooster votre moral. Les substances contenues dans le chocolat, comme la théobromine, diminueraient même les risques d’accidents vasculaires cérébraux. Alors pourquoi se priver ?

Bon pour le cœur

Face au chocolat, les maladies cardiovasculaires n’ont qu’à bien se tenir ! Consommé régulièrement, celui-ci aurait un effet protecteur sur les artères puisque les flavonoïdes et vitamines B3 qu’il contient réduisent leur encrassement et la production de cholestérol.

Un allié beauté

S’il est apprécié en cuisine, le chocolat l’est aussi dans la salle de bain ! De nombreux soins visage et corps à base de chocolat sont aujourd’hui proposés sur le marché. Il faut dire que les Mayas l’utilisaient déjà pour soigner les brûlures, le beurre de cacao présent dans le chocolat ayant un pouvoir très hydratant et antioxydant.

Quel chocolat choisir ?

Naturellement, tous les chocolats ne se valent pas. Comme pour le vin, on distingue plusieurs terroirs et cépages de chocolat. Suivant le sol sur lequel le cacaoyer a poussé et le climat dont il a profité, il va donner des cabosses renfermant des fèves aux goûts très caractéristiques. Si vous achetez votre chocolat en supermarché, préférez donc les chocolats dont l’origine est renseignée et ceux contenant du pur beurre de cacao. A l’inverse, évitez ceux comportant de l’huile de palme, des émulsifiants, des conservateurs et des colorants. Vous êtes à la recherche d’authenticité ? Rendez-vous chez un artisan-chocolatier ! Utilisant de vraies fèves de cacao parfois rares, vous serez certain de déguster un chocolat de qualité, autrement dit parfaitement brillant, cassant et savoureux…

Chocolats

Pour ce qui est de la couleur, tout est une question de goût. Sachez seulement que pour profiter pleinement des bienfaits du chocolat, mieux vaut privilégier le chocolat noir à au moins 70 % de cacao, bien plus riche en flavonoïdes que le chocolat au lait. Quant au chocolat blanc, composé uniquement de beurre de cacao et de sucre, il ne peut malheureusement pas se vanter des propriétés bienfaisantes du chocolat dans la mesure où il ne contient pas du tout de cacao.

 

Nos meilleurs desserts au chocolat pour Pâques 

Vous raffolez du chocolat en tablette ? Incorporez-le dans vos recettes pour célébrer Pâques comme il se doit ! Il ne vous restera plus qu’à inviter la famille et redoubler de créativité pour décorer la maison avec des serviettes pliées en forme de lapin, des pots à confiture remplis de petits oeufs, un chemin de table vert printemps et pourquoi pas un centre de table en chocolat ;-)

Oeufs de Pâques aux 3 chocolats Macarons lapins Sablés de Pâques Lapin en chocolat
Oeufs de Pâques aux 3 chocolats Macarons lapins Sablés de Pâques Lapin en chocolat

Voilà bien des raisons de craquer pour un petit carré ou deux !

Flexipan, Guy Demarle, Chocolat, Pâques,

Enregistrer

Enregistrer

Voici une des 3 bûches préparées pour Noël

La recette arrive un peu tard mais vous pouvez décliner cette recette dans un autre moule : le carré Flexipat, les cadres et cercles inox et pourquoi pas le moule rosace.

les-gourmandises-de-mamoune_4

Ingrédients :

pour l’insert framboise
  • 150g de purée de framboises
  • 40g de sucre
  • 4g de gélatine
  • 125g de crème fouettée (crème 30% MG minimum)
Pour le financier pistache :
  • 50g de poudre d’amandes
  • 20g de farine
  • 50g de sucre glace
  • 50g de beurre
  • 2 blancs d’oeufs en neige
  • 20g de pâte de pistache
  • 10g de pistaches émondées
  • 10g de pistaches décortiquées
Pour la bavaroise chocolat blanc :
  • 45g de jaunes d’oeufs (environ 3 œufs moyens)
  • 3g de sucre
  • 50g de lait
  • 50g de crème
  • 4g de gélatine
  • 1,8g de fleur de sel
  • 200g de chocolat blanc en pistoles
  • 180g de crème à 30% MG minimum

les-gourmandises-de-mamoune

Préparation :

De l’insert :

Faire chauffer la purée avec le sucre.
Y dissoudre la gélatine préalablement réhydratée dans de l’eau très froide et essorée
Incorporer la crème fouettée
Verser dans le moule bûche et mettre au congélateur (vous pouvez faire l’insert la veille)

 

Du financier :

Faire fondre le beurre
Dans un cul-de-poule mélanger les poudres (amandes-farine-sucre)
Ajouter la pâte de pistaches puis le beurre fondu
Bien homogénéiser.
Monter les blancs en neige
Incorporer délicatement à la préparation
Verser dans le petit Flexipan plat
Déposer les pistaches concassées
Cuire dans un four préchauffé à 200°C pendant 15 minutes environ
(surveiller la cuisson il ne faut pas qu’il brunisse)

Démouler après refroidissement

De la bavaroise :

Dans un cul-de-poule blanchir les jaunes avec le sucre
Dans une casserole , porter à ébullition le lait et la crème
puis verser le mélange œufs -sucre .
Faire cuire dans la casserole à 84°C et ajouter la gélatine ramollie et essorée
Verser sur le sel et le chocolat blanc, mélanger délicatement.
Lorsque l’ensemble de la préparation est redescendue à 35°C ajouter la crème fouettée

Montage :

Déposer une toile décor dans le moule bûche (ici toile matelassée)
Verser une partie de la bavaroise chocolat blanc
Démouler l’insert framboise et couper environ 1 cm de chaque côté pour le déposer dans la bavaroise (ainsi il reste invisible quand la bûche est démoulée)
Verser le reste de bavaroise
Découper 2 morceaux de financier de 14cm sur 7,5cm et les poser pour fermer le moule bûche en appuyant un peu
Mettre au congélateur plusieurs heures

Démouler le jour J à la sortie du congélateur
Décorer de framboises et de décors en chocolat blanc comme ici sur les photos

Flexipan, Guy Demarle, Framboises, Bûches, Noël, Desserts, Chocolat blanc, Gourmandises, Entremets

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cette fois c’est dans le carré Flexipat que j’ai réalisé mon entremets façon Forêt Noire

La recette de base est la même, j’ai quelque peu modifié les quantités pour ce moule et j’ai réalisé des bandes de chocolat pour décorer les côtés de l’entremets
A servir avec une chantilly légèrement vanillée ici préparée en siphon

les-gourmandises-de-mamoune_2

Ingrédients :

Gelée de griottes

- 210g de purée de griottes (griottes surgelées mixées pour moi)
- 20g de griottes entières
- 20g de fructose
- 2g de pectine NH
- 2 feuilles de gélatine soit 4g.

Pour le Biscuit chocolat :

- 40g de chocolat noir
- 10g de beurre
- 4 œufs entiers
- 110g de sucre (70g de fructose)
- 30g de cacao en poudre
- 15g de farine

Mousse au chocolat :

- 70g de crème fleurette
- 30g de sucre
- 50g de jaunes
- 100g de chocolat noir à 70% Valrhona
- 250g de crème fleurette (33% de MG)

 

Préparation :

Mettre la gélatine à ramollir dans une grande quantité d’eau froide
Dans une casserole, cuire les griottes, la purée et le sucre mélangé à la pectine durant 5 à 10 min.
Hors du feu, ajouter la gélatine ramollie  et essorée.
Réserver au frais.

Faire fondre le beurre et le chocolat au bain-marie
Monter les blancs en neige et serrer avec le sucre.
Incorporer les jaunes d’œufs.
Ajouter le mélange chocolat fondu délicatement, puis la farine et le cacao.

Verser la moitié de la préparation dans le  moule carré
Faire cuire pendant environ 15min à 170°C.

Renouveler l’opération une fois le premier biscuit refroidi et démoulé

J’ai préféré procéder ainsi pour éviter de couper le biscuit en 2 dans l’épaisseur

Dans une casserole mettre les jaunes, le sucre et les 70g de crème
Faire chauffer jusqu’à 85°C pour réaliser une crème anglaise
Verser la crème sur le chocolat et lisser au fouet.
Monter la crème en chantilly ferme et l’incorporer au mélange chocolat quand celui-ci a refroidi (35°C)

 

Montage :

Placer la toile décor dans le fond du moule
Verser la mousse au chocolat
Déposer un premier biscuit puis verser la compotée de griottes
Recouvrir avec le deuxième  gâteau.
Mettre au congélateur.

Démouler à la sortie du congélateur(en dégageant d’abord les angles) retirer la toile décor
Décorer avec de la crème chantilly, déposer les plaques de chocolat sur les côtés,et décorer de griottines à l’eau-de-vie

les-gourmandises-de-mamoune_3

 

Flexipan, Guy Demarle, Chocolat, Entremets, Fêtes, Griottes, Desserts

Une bûche faite l’année dernière et que je n’ai pas postée par manque de temps
Il faut tout écrire, prendre des photos, mettre les copyright etc…
Toutes celles et ceux qui ont un blog connaissent ces contraintes

Et comme nous entrons dans la période de recherche de recettes pour les fêtes de fin d’année, voici donc ma bûche chocolat-mandarine
Je me suis inspirée de plusieurs recettes trouvées sur le net pour l’adapter au moule bûche Flexipat

les-gourmandises-de-mamoune

17110000_puree_aseptique_mandarine

Insert Mandarine

- 180g de purée
- 2g de gélatine

Chauffer la purée , y dissoudre la gélatine réhydratée
Quand la préparation commence à se solidifier
verser dans un tube plastique

ici j’ai fabriqué un tube de 3cm de diamètre avec du rhodoïd
Bien fermer une extrémité avec du film
Verser et refermer avec du film
Mettre immédiatement au congélateur

Mousse mandarine

- 240g de purée
- 20g de sucre
- 3g de gélatine
- 200g de crème fouettée

Faire chauffer la purée avec le sucre.
Y dissoudre la gélatine préalablement réhydratée  et essorée
Incorporer la crème fouettée

 Biscuit chocolat :

- 40g de chocolat noir
- 10g de beurre
- 4 œufs entiers
- 110g de sucre (70g de fructose)
- 30g de cacao en poudre
- 15g de farine

Faire fondre le beurre et le chocolat au bain-marie
Monter les blancs en neige et serrer avec le sucre.
Incorporer les jaunes d’œufs.
Ajouter le mélange chocolat fondu délicatement, puis la farine et le cacao.

Verser la préparation dans un Flexipan plat
Faire cuire pendant environ 20min à 170°C.

Bavaroise au chocolat :

- 70g de crème fleurette
- 30g de sucre (20g de fructose)
- 50g de jaunes
- 100g de chocolat noir
- 250g de crème fleurette (33% de MG)

Dans une casserole mettre les jaunes, le sucre et les 70g de crème
Faire chauffer jusqu’à 85°C pour réaliser une crème anglaise
Verser la crème sur le chocolat et lisser au fouet.
Monter la crème en chantilly ferme et l’incorporer au mélange chocolat
quand celui-ci a refroidi (35°C)

Montage

  Verser la mousse au chocolat dans le fond du moule
Placer le tube de mandarine encore congelé
Placer au congélateur quelques minutes puis verser la mousse mandarine
Terminer par le biscuit découpé à la taille du moule bûche
Faire prendre au congélateur plusieurs heures

Vous pouvez faire un glaçage comme ici mais il n’était pas assez coloré et il n’a pas bien tenu
A verser sur la bûche encore gelée et posée sur une grille

les-gourmandises-de-mamoune_2

Inspiration ici ou encore ici ou aussi ici

Avec cette bûche je participe au défi cuisine

Flexipan, Guy Demarle, Bûche, Noël, Chocolat, Mandarine, Desserts, Entremets

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez envie de cuisiner et pâtisser pour Halloween voici quelques idées de recettes, il suffit de cliquer sur les images

Recettes du Club Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

ou bien

Crédit photo Guy Demarle

 

Crédit photo Guy Demarle

 

Flexipan, Guy Demarle, Gâteaux, Halloween, Fêtes, Gourmandises, Desserts

Enregistrer

Des cookies faciles à réaliser avec vos enfants, une décoration araignée pour les amuser… voilà une recette qui plaira à coup sûr !

A découvrir en vidéo en cliquant sur l’image

le déroulé se trouve ici

Crédit photo Guy Demarle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flexipan, Guy Demarle, Cookies, Halloween, Chocolat

Enregistrer

Enregistrer

Je ne connaissais absolument pas les « bundt cakes » jusqu’à ce que je vois sur le blog d’Isabelle cette superbe photo de Bundt Cake

J’ai donc recherché ce qu’était un « bundt cake » et voici ce que j’ai trouvé :

Le bundt cake c’est un gâteau tout en rondeur dont la tendance nous vient des Etats-Unis. Ce gâteau a en fait hérité son nom du moule dans lequel on le cuit traditionnellement, appelé « Bundt pan », un moule aux allures rétro pour un gâteau digne d’une desperate housewife des années 60, période à laquelle le bundt cake s’est fait ses lettres de noblesse aux US avec la production en aluminium de ces fameux moules. Mais si pour le bundt cake tout commence avec le contenant, sa gourmandise ne s’arrête pas au plaisir des yeux. Le bundt cake est aussi un régal pour les papilles avec ses nombreuses recettes et variations. Si sa recette originale s’apparente à un cake aux fruits elle a depuis été détournée pour le plus grand plaisir des gourmands. Le bundt cake on le prépare donc aujourd’hui aussi bien au chocolat, qu’à l’orange, au citron, ou encore à la banane, sans oublier la finition : le glaçage dont les Américains sont tant friands sur leurs pâtisseries.

Vous voilà renseigné (ée) enfin je l’espère

Isabelle du blog « J’en reprendrai bien un bout » a réalisé un Bundt cake au citron, basilic, chocolat blanc et rhum

j’ai suivi sa recette et j’ai utilisé le nouveau moule brioche de chez Guy Demarle

les-gourmandises-de-mamoune

Ingrédients et préparation du bundt :

  • 220g d’oeufs soit environ 4 œufs moyens
  • 180g de sucre (165 pour moi, je n’aime pas ce qui est trop sucré)
  • 120g de crème liquide entière
  • 220g de farine de Type 45
  • 10g de levure
  • 120g de beurre demi-sel (je n’en avais pas , j’ai pris 120g de beurre +une pincée de sel)
  • 200g de chocolat blanc à 34% de beurre de cacao (c’est important )
  • un gros citron bio

Préchauffer le four à 180°

Déposer le moule brioche sur une plaque alu perforée

Faire fondre le beurre et le chocolat blanc au  bain-marie. Laisser tiédir.

Dans le bol du i-Cook’in, blanchir à vitesse 6 les œufs et le sucre pendant 2 minutes: l’appareil doit doubler de volume.

Ajouter la crème et les zestes du citron, mélanger à vitesse 5 pendant 30 secondes en raclant les bords du bol.

Ajouter la farine et la levure et mélanger vivement pour bien assouplir l’appareil en vitesse 5 pendant 2 minutes

Incorporer alors le mélange beurre/chocolat blanc fondu. Mélanger jusqu’à obtention d’un appareil lisse, bien crémeux et parfaitement homogène.

Verser dans le moule brioche.

Cuire 50 min en surveillant bien la coloration et au besoin, couvrir d’une Silpat au bout de 30 minutes pour éviter que le gâeau ne brûle

Vérifier la cuisson avec une petite pique à brochettes en bois qui doit ressortir sèche.

30 min avant la fin de cuisson du bundt, préparer le sirop.

 

Ingrédients et préparation du Sirop d’imbibage

  • 100 g de jus de citron
  • 100 g d’eau
  • 60 g de sucre
  • 2 c à s de Rhum brun agricole (rhum ambré pour moi)
  • zestes d’1 citron BIO ou non traité
  • 6 belles feuilles de Basilic frais

Verser le sucre, le jus de citron et l’eau dans une petite casserole. Ajouter les zestes de citron. Porter à ébullition sur feu doux. Retirer du feu, laisser tiédir quelques minutes et ajouter les feuilles de Basilic frais entières et le rhum, laisser infuser 30 min à t° ambiante.

Avant d’imbiber le bundt cake, retirer les zestes de citron et les feuilles de Basilic.

Une fois le cake cuit, le sortir du four et sans le démouler, verser le sirop dessus petit à petit et sur toute la surface jusqu’à ce qu’il soit entièrement absorbé.

Laisser entièrement refroidir, puis démouler et réserver sur une grille pour finir de la décorer avec un glaçage au fondant (j’ai attendu au moins 3h avant de démouler)

les-gourmandises-de-mamoune_2

 

Ingrédients et préparation du glaçage (que je n’ai pas fait)

  • 50 g de fondant
  • 1 c à c de Rhum blanc
  • 1 c à s de jus de citron

 

Tiédir le fondant à 35° Lui ajouter le rhum blanc (du rhum brun, colorerait la préparation et ferait que le glaçage ne serait plus blanc et bien brillant) et le jus de citron. Mélanger et laisser tiédir quelques minutes pour obtenir la consistance parfaite: bien nappante et qui ne coule pas.

Appliquer sur le cake en un geste de va-et-vient. Laisser figer et réserver le gâteau sous film alimentaire pour lui conserver son moelleux.

 

Flexipan, Bundt Cake, Guy Demarle, Gâteau, Cuisine facile, Fêtes, Desserts, Cook’in®

 

Enregistrer

Enregistrer

Une recette trouvée dans le livre « Tartes et gâteaux tourbillon » chez Hachette

et testée dans le nouveau moule Brioche Flexipat

Ingrédients :

  • 100g de beurre
  • 100g de poudre d’amandes
  • 100g de poudre de noisettes
  • 25g de farine
  • 70g de chocolat noir (à 75% de cacao pour moi)
  • 110g de cassonade
  • 4 œufs

Préparation :

  • Préchauffer le four à 175°C (chaleur tournante)
  • Faire fondre le beurre et tamiser la farine
  • Dans un cul-de-poule, fouetter les 2 poudres, le sucre et les oeufs
  • Ajouter le beurre fondu et la farine
  • Faire fondre le chocolat au bain-marie
  • L’incorporer au mélange
  • Verser dans le moule et cuire 30 minutes environ

les-gourmandises-de-mamoune-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flexipan, Guy Demarle, Chocolat, Gâteaux, Desserts

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Anniversaire, crémaillère..
toutes les occasions sont bonnes pour ce mettre aux fourneaux
voici ma création dégustée dimanche dernier
J’ai utilisé différentes bases d’entremets déjà réalisés

Celui-ci se compose

  • d’un financier pistache
  • d’une mousse framboises avec son insert au marc de Champagne
  • d’une mousse au chocolat blanc avec un insert aux framboises

Pour la décoration n’hésitez pas à utiliser des framboises fraîches
des billes de chocolat blanc, ou des perles roses, etc…

Petit conseil, pensez à préparer vos inserts la veille de la préparation de votre entremets
car il y a des prises au froid qui sont nécessaires

Je donne donc en premier lieu les recettes des inserts
puis du financier et des mousses

entremets 2

Insert framboises

- 200g de purée de framboises
- 20g de sucre
- 4g de gélatine (soit 2 feuilles)

Ramollir la gélatine dans de l’eau très froide pendant une dizaine de minutes
Chauffer la purée de fruits avec le sucre
Hors du feu ajouter la gélatine ramollie et essorée
Verser dans un moule génoise de 18cm
Laisser refroidir et mettre au congélateur

Insert au marc de Champagne

- 60g de sucre,
- 22ml d’eau,
- 3 jaunes d’œufs,(environ 45 à 50g)
- 165g de crème fleurette fouettée,
- 3g de gélatine,
- 25ml de marc de champagne

Porter à 120°C l’eau et le sucre puis verser ce sirop sur les jaunes
et battre jusqu’à obtention d’une mousse légère et tiède
Ajouter la gélatine ramollie et essorée, puis la crème fleurette fouettée mousseuse
En dernier incorporer le marc de Champagne
Garnir un moule à génoise Flexipan® rond de 18cm et congeler à cœur

entremets

Financier pistache

- 75g de poudre d’amandes
- 30g de farine
- 75g de sucre glace
- 75g de beurre
- 3 blancs d’oeufs
- 30g de pâte de pistaches
- 20g de pistaches concassées

Faire fondre le beurre
Dans un cul-de-poule mélanger les poudres (amandes-farine-sucre)
Ajouter la pâte de pistaches puis le beurre fondu
Bien homogénéiser.
Monter les blancs en neige
Incorporer délicatement à la préparation
Ajouter les pistaches concassées (que vous pouvez griller à sec pour augmenter le goût)
Verser dans le même moule génoise FLEXIPAN de 24cm
Cuire dans un four préchauffé à 200°C pendant 15 minutes environ
(surveiller la cuisson il ne faut pas qu’il brunisse)

Démouler après refroidissement

Mousse framboises

- 200g de purée de framboises
- 40g de sucre
- 2,5 feuilles de gélatine soit 5g
- 17,5cl de crème fleurette

Faire chauffer la purée de framboises avec le sucre.
Hors du feu ajouter la gélatine ramollie et essorée
Bien mélanger
Fouetter la crème; en garder quelques cuillerées pour garnir le tapis relief
que vous mettrez au congélateur jusqu’au montage de l’entremets
Ajouter à la purée de fruits refroidie
Garder au frais

Mousse chocolat blanc

- 150g de chocolat blanc
- 20cl de crème fleurette
- 65g de crème fleurette
- 1,5 feuille de gélatine (3g)

Déposer le chocolat dans un cul-de-poule et sur un bain-marie (hors du feu)
Faire bouillir les 65g de crème
y ajouter la gélatine ramollie et refroidie
Verser sur le chocolat (en 2 ou 3 fois)et bien mélanger afin que le chocolat soit bien fondu.
Monter la crème et incorporer au chocolat
Garder au frais

entremets 3

Montage

On monte l’entremets à l’envers
Avec un tapis relief  rond , on incruste de la crème fouettée et on garde au congélateur
(voir étape mousse de framboises)
Quand c’est pris
déposer un cercle inox sur le tapis

Verser la mousse framboises
déposer l’insert au marc de Champagne en tassant un peu
Mettre un peu au congélateur pour que la mousse se solidifie un peu
Couler la mousse au chocolat blanc et déposer
l’insert framboises en tassant un peu
Mettre le financier pistache et mettre le tout au congélateuer

Vous pouvez préparer cet entremets plusieurs jours avant

Sortir (et démouler encore congelé) plusieurs heures avant dégustation
Il ne faut pas que l’entremets soit trop froid pour distinguer les différentes textures et goûts

Flexipan, Guy Demarle, Entremets, Fruits, Framboises, desserts

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici une recette que j’avais publiée sur mon ancien blog
refaite souvent depuis
en alternant différentes farines
en changeant de sucre etc..(recette sur ce blog)

voici la recette de base,recette découverte en arrivant dans la région
il y a pas mal d’années

Gâteau au chocolat de MetzLes Gourmandises de Mamoune

Ingrédients

- 4 œufs
- 200g de sucre
- 125g de chocolat noir
- 125g de farine
- 200g de crème fraiche épaisse
- 1 sachet de levure

Préparation

Préchauffer le four à 200°C chaleur tournante.
Mettre le chocolat en morceaux dans le bol du Cook’in® et appuyer sur la touche turbo pendant 4 secondes.
Ajouter le sucre en poudre et les œufs programmer 1 minute vitesse 4.
Ajouter à ce mélange  la farine, la levure et la crème fraîche.
Mélanger vitesse 5 pendant 2 minutes
penser à racler les bords avec une spatule
Il reste des petits morceaux de chocolat c’est tout à fait normal.

Verser dans le moule rosace déposé sur la plaque alu perforée.

Faire cuire 30 minutes environ.
Laisser refroidir avant de démouler

Flexipan, Guy Demarle, Chocolat, Gâteaux, Desserts, Cuisine facile

 

Avec beaucoup de retard
voici mes petites réalisations pour Pâques

Les Gourmandises de Mamoune

Pâques, Chocolat, Guy Demarle, Gourmandises

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...