Une tarte que j’ai faite plusieurs fois qui a toujours plus
J’ai préparé une pâte brisée à IG bas et j’ai utilisé les groseilles du jardin que j’avais congelées l’année dernière

Les Gourmandises de Mamoune(1)

Ingrédients :

  • pâte brisée maison préparée au i-cook’in avec 300g de farine de kamut ou farine Fiberpasta, 1 œuf, 50g d’eau, 150g de beurre
  • 1 œuf
  • 50g de poudre d’amandes
  • 50g de purée d’amandes
  • 40g de sucre de bouleau
  • 1 c à s d’huile d’olive fruitée (au citron pour moi)
  • éventuellement un peu de rhum ou d’arôme naturel d’amande
  • 300g de groseilles poids net (ici j’ai pris des groseilles du jardin que j’avais congelées)

Préparation :

Étaler la pâte (avec la quantité indiquée ci-dessus je fais 2 tartes dans le moule silform (diamètre 25cm)
La pâte étant un peu collante je l’étale au rouleau sur une toile de cuisson, je découpe au bon diamètre, je pose le moule sur la pâte avec une plaque alu et je retourne le tout; puis je décolle lentement la toile de cuisson, c’est impeccable.
Dans un cul-de-poule, fouetter tous les ingrédients sauf les groseilles
verser sur la pâte
lisser avec la petite spatule coudée
Déposer les groseilles
Enfourner dans un four préchauffé à 200°C chaleur tournante et cuire 25 à 30 minutes

Si vous pensez que les groseilles seront trop acides, coulez un peu de miel d’acacia avant ou après cuisson

Les Gourmandises de Mamoune

 

Flexipan, Guy Demarle, Tartes, Groseilles, Desserts, Fruits rouges, Amande, IG bas, Silform

 

Cette année il a beaucoup plus de rhubarbe au jardin (est-ce les mois pluvieux qui ont précédé ces belles journées ensoleillées actuelles?)
J’ai eu envie de faire des clafoutis (j’ai tellement l’habitude d’utiliser ma rhubarbe pour une tarte meringuée)
mais attention, un clafoutis à IG bas
Si vous voulez réaliser ce clafoutis vous pouvez bien sûr utiliser sucre et farine habituels

Les Gourmandises de Mamoune

Il y a ici 2 versions, la première recette m’a permis de faire 5 grands ronds Flexipan, la deuxième le moule fleur Flexipan (en vente au printemps)

Ingrédients (pour 5 grands ronds):

  • 300g de rhubarbe poids net
  • 3 œufs moyens
  • 80g de fructose
  • 200ml de crème liquide
  • 50ml de lait
  • 40g de farine de kamut
  • 50g de poudre d’amandes

Préparation :

Dans un cul-de-poule, fouetter les œufs avec le sucre
Ajouter la farine
Verser le lait et la crème

Bien mélanger
Incorporer la rhubarbe lavée et coupée en petits dés (il n’est pas nécessaire de l’éplucher)

Cuire dans un four préchauffé  à 200°C chaleur tournante pendant 25 à 30 minutes

Les Gourmandises de Mamoune_2

Pour la version dans le moule fleur

  • 450g de rhubarbe poids net
  • 4 œufs
  • 120g de fructose
  • 300ml de crème liquide
  • 75ml de lait
  • 60g de farine de kamut
  • 75g de poudre d’amandes

Procéder de la même façon
Cuire environ 40 minutes

 

Flexipan, Guy Demarle, Desserts, Clafoutis, Rhubarbe, IG bas

C’est en voyant cet entremets ici que j’ai eu envie de faire un entremets  aux fruits rouges et pas trop sucré
J’ai donc fait un biscuit pistache pour remplacer la base faite avec des spéculoos et je n’ai pas fait de glaçage pour éviter le trop plein de sucre
J’ai opté pour un montage à l’envers et j’ai réalisé un entremets de 18cm de diamètre

Les Gourmandises de Mamoune_2

Ingrédients

Pour l’insert panna cotta :

  • 340g de crème fraîche liquide entière
  • 50g de sucre en poudre
  • 1 gousse de vanille grattée
  • 2 feuilles de gélatine

 

Pour la mousse de fruits rouges :

  • 230g de crème fraiche liquide entière
  • 270g de purée de fruits rouges Capfruit
  • 50g de sucre
  • 3 feuilles de gélatine

 

Pour le biscuit pistache :

  • 35g de sucre glace
  • 8g de beurre
  • 40g de poudre d’amandes
  • 10g de farine T45
  • 1 œuf moyen
  • 20g de pâte de pistaches
  • 1 blanc d’œuf
  • des pistaches décortiquées et pistaches crues mixées grossièrement

Les Gourmandises de Mamoune_3

Préparation :

Pour l’insert de panna cotta à faire la veille :

Chauffer la crème liquide dans une casserole avec le sucre et les graines de vanille jusqu’à ébullition.
Hors du feu  ajouter la gélatine ramollie et essorée.
Verser dans un moule génoise Flexipan de 16 cm de diamètre
Mettre au congélateur
Préparer ensuite le biscuit;

Faire fondre le beurre.
Dans un cul-de-poule, fouetter le sucre glace, la poudre d’amandes, la farine, l’ œuf et la pâte de pistaches
Battre le blanc en neige et incorporer délicatement au mélange précédent.
Ajouter le beurre fondu froid.
Verser dans un moule à génoise Flexipan de 18cm de diamètre, parsemer de pistaches concassées et enfourner pour 8 à 10 minutes dans un four préchauffé à 200°C (chaleur tournante).


Pour la mousse de fruits rouges :

Chauffer la purée de fruits rouges dans une casserole avec le sucre.
Hors du feu  ajouter la gélatine préalablement ramollie dans de l’eau froide et essorée.
Fouetter le tout .
Monter en chantilly la crème liquide bien froide à l’aide d’un robot ou d’un batteur électrique
Ajouter délicatement à l’aide d’une maryse à la purée de fruits rouges refroidie.
Pour le montage :

Verser un peu de mousse dans un cercle de 18cm posé sur un tapis relief
Déposer l’insert panna-cotta puis le reste de mousse de fruits
Terminer par le biscuit pistache, bien tasser
Mettre au congélateur quelques heures

Sortir du congélateur et démouler de suite (quelques heures avant dégustation)

 

Flexipan, Guy Demarle, Entremets, Desserts, Fruits, Gourmandises

C’est dans un numéro de « Fou de Pâtisserie » que j’ai trouvé cette recette de cake, une recette de Christophe Michalak ,que j’ai eu envie de faire dès que nous avons eu le moule « amandier ».
Un moule que Christophe Michalak utilise pour ses gâteaux

Voilà , c’est chose faite, il est vraiment très bon, très peu sucré et contrairement à ce que l’on peut penser, il est léger .
Un reproche à faire concernant la revue, la recette n’est pas complète (et ce n’est pas la première fois que cela arrive)

Pour la préparation je vous conseille d’utiliser une cuillère qui pèse car vous le verrez , les quantités sont précises;
il se pourrait que la recette originale fut à l’origine pour 5 cakes (cela tombe juste pour les calculs)

J’ai essayé d’ajuster en fonction de ce qui manquait en description dans la recette
voici ma version

Les Gourmandises de Mamoune

Ingrédients pour 1 cake:

Pour le cake

  • 42g de farine
  • 85g de sucre glace (je n’en ai mis que 70g)
  • 14g de poudre d’amandes brute
  • 28g de cacahuètes grillées mixées (je les ai torréfiées dans une poêle)
  • 1.1g de levure chimique
  • 1g de sel fin
  • 90g de blancs d’oeufs
  • 60g de beurre noisette
  • 35g de trimoline ou miel (j’ai utilisé du miel d’acacia)
  • 7g de Ricard
  • 0.2g d’anis en poudre

Pour le praliné cacahuètes

  • 46g de crème
  • 92g de praliné amande noisette Valrhona
  • 46g de cacahuètes mixées (que j’ai torréfiées également)
  • 0.4g de feuille de gélatine

Pour l’enrobage

  • 830g de couverture Dulcey de Valrhona (je n’ai utilisé que 166g de couverture lactée caramel de Barry)
  • 80g d’huile de pépins de raisin (je n’ai pris que 16g)

Finition :

  • 12 cacahuètes caramélisées (j’ai mis une douzaine de cacahuètes dans une poêle avec un peu de sucre en poudre et laissé caraméliser)
  • 3 cacahuètes caramélisées roulées dans de la poudre d’or (je ne l’ai pas fait)

 

 

Les Gourmandises de Mamoune_2

 

Préparation :

Préchauffer le four à 200°C (chaleur tournante pour moi)
Tamiser le sucre glace, la farine, la levure, la poudre d’amandes, les cacahuètes mixées et le sel et mélanger le tout
Préparer un beurre noisette puis chinoiser sur le miel, l’anis et le Ricard.
Verser le beurre sur les poudres
Incorporez les blancs tempérés
Verser dans une empreinte du moule « amandier »
Enfourner pour 50 minutes (si le gâteau colore trop, mettre une toile Silpat pour éviter une coloration trop prononcée)

Pour le praliné, tremper la gélatine dans un grand bol d’eau froide
Ensuite passer quelques secondes au micro-ondes pour la dissoudre et verser sur le praliné avec la crème froide
Bien émulsionner le tout
Ajouter les cacahuètes mixées

Pour l’enrobage (à faire quand vous sortirez le cake du congélateur)
Faire fondre le chocolat de couverture à 45°C maximum (le faire au bain-marie pour pouvoir mieux surveiller)
Ajouter l’huile et bien mélanger

A la sortie du four , masquer le cake avec le praliné cacahuète, recouvrir avec les cacahuètes caramélisées
Mettre au congélateur
Au bout de 10 minutes environ, reprendre le cake pour bien étaler le praliné sur le cake (celui-ci aura légèrement figé, ce sera plus facile, il ne coulera plus).

Au bout de 3 heures environ, sortir le cake et verser l’enrobage et laisser le cake reposer avant service

Les Gourmandises de Mamoune_3

 

Flexipan, Guy Demarle, Cakes, Chocolat, Cacahuètes, Gâteaux, Praliné

 

 

 

Qu’il soit noir, blanc ou au lait, sous forme de lapin, de cloche ou de poule, le chocolat nous rend tous fous !
Les fêtes de Pâques approchant, nous voilà autorisés à en manger plus que de raison.
Et si cette année, nous réalisions nos propres chocolats maison pour offrir des créations personnalisées ?
Promis, ce n’est pas si compliqué… à condition de connaître quelques recettes et astuces !

retrouvez l’article très intéressant sur le club Guy Demarle
cliquez sur les images

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

 

Faire ses copeaux de chocolat

copeaux

Tempérer le chocolat

tempérer

 

Joyeuses Pâques à toutes et à tous !

 

Flexipan, Guy Demarle, Chocolat, Pâques

En février, le fromage a la cote ! Camembert, Roquefort, Maroilles…
c’est à celui qui aura le plus de caractère pour se glisser dans un maximum de recettes.
Des recettes tantôt croquantes, fondantes, coulantes à partager entre amis ou à s’enfiler tout seul en douce…
c’est vous qui voyez ;-)

tarte au brillatdouble croquesablés au maroillespain hérisson au cheddarcannelés roquefort et noixballotins camembert

Flexipan, Guy Demarle, Fromage

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux

La Saint-Valentin est devenue une fête laïque au XXe siècle.

Au XXe et XXIe siècles, la Saint-Valentin reste une fête commerciale pour certains, une occasion de célébrer l’amour pour d’autres.

Quoique vous pensiez de cette fête, ce peut être l’occasion de préparer de jolies et simples recettes

En voici quelques-unes sans oublier celles qui se trouvent déjà sur mon blog  ici

Sans titre_3

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

Crédit photo Guy Demarle

 

Flexipan, Guy Demarle, Saint Valentin

 

Quand j’ai vu cette recette sur la revue « Pâtisserie et compagnie » de novembre-décembre, j’ai eu très envie de faire ce dessert pour Noël pour changer de la traditionnelle bûche
C’est un dessert servi sur assiette, tout en chocolat
Recette  extraite du livre   » Envies chocolat » de Frédéric Bau aux éditions Albin Michel
recette à commencer la veille.

frédéric bau

Crédit photo Jean-Bernard Lassara

Ingrédients :

Pour la mousse au chocolat:

  • 300g de chocolat noir (en pastilles) à 60-65% de cacao (Manjari) ou 250g de chocolat à 70-72% de cacao (Guanaja ou Araguani)
  • 150g de lait
  • 60g de jaunes d’oeufs (environ 3 jaunes)
  • 180g de blancs d’oeufs (environ 6 blancs)
  • 40g de sucre en poudre
  • 2g de crème de tartre (1 pointe de couteau)

Pour les voiles craquantes :

  • 100g de beurre pommade
  • 100g de sucre glace
  • 1 c à s juste bombée de cacao en poudre
  • 80g de farine T45
  • 90g de blancs d’oeufs (environ 3 blancs)

Pour la sauce au chocolat :

  • chocolat en pastilles (la quantité n’est pas indiquée dans la recette)
  • 150g de crème fleurette à 35%(dans la préparation il est écrit « lait », j’ai utilisé la crème)
  • 35g de sirop de glucose (ou de miel ce que j’ai fait en prenant du miel d’acacia au goût neutre)

Pour le décor :

  • feuilles craquantes de chocolat noir

Pour le dressage et les finitions : (je n’ai pas retrouvé ces ingrédients dans le déroulement, je ne les ai pas utilisés)

  • 15g de beurre
  • 40g de sucre

Les Gourmandises de Mamoune_2

Préparation :

La mousse au chocolat (la veille) :

Faire fondre le chocolat au bain-marie avec la moitié du lait
Lisser le mélange au fouet puis ajouter le reste de lait et les jaunes d’oeufs
Maintenir le mélange juste tiède à 35-40°C (aidez-vous d’un thermomètre)
Monter les blancs en neige en intégrant la crème de tartre et la totalité su sucre en une seule fois
Prélever un peu de ces blancs montés et et incorporer au mélange chocolat/crème tiède.
Avec une spatule, homogénéiser la préparation en la soulevant puis ajouter le reste des blancs montés.
Le mélange doit être lisse, léger et homogène, sans grumeaux,
Couler dans des moules en silicone, ici les sphères 3D flexipat, mettre au congélateur.

Les voiles craquantes :

Préchauffer le four à 180-190°C
Préparer une tuile, mélanger le beurre pommade et le sucre glace.
Tamiser ensemble la farine et le cacao et incorporer au premier mélange
Ajouter la moitié des blancs
Dès que le mélange est homogène, incorporer soigneusement le reste des blancs
Sur une plaque anti-adhésive (ou une Silpat) et à l’aide d’une spatule, étaler finement la pâte
Enfourner pour 5 à 6 minutes
A la sortie du four , laisser refroidir puis casser en gros fragments plus ou moins réguliers et conserver au sec

Le décor :

Préparer le chocolat que vous allez utiliser
Sur une plaque huilée, faire adhérer du film et étaler finement le chocolat fondu tempéré (personnellement j’ai étalé sur des feuilles de rhodoïd)
Après quelques secondes au réfrigérateur, découper, fractionner, morceler ce film de chocolat

La sauce :

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au four à micro-ondes en position douce
Porter à ébullition (la crème puisque c’est cela qui est indiqué dans la liste des ingrédients) avec le sirop de glucose (ou le miel)
Verser sur le chocolat le liquide chaud en trois ou quatre fois et mixer vigoureusement pour réaliser une belle émulsion
Utiliser immédiatement ou conserver au réfrigérateur
Réchauffer au micro-ondes pour éviter de trop remuer la sauce et de la faire blanchir.

La présentation :

Avant le repas , sortir les moules du congélateur , démouler les sphères sur assiette et garder au réfrigérateur jusqu’au moment de servir
Piquer les voiles craquantes dans la mousse en les inclinant  et en alternant avec des éclats de fines feuilles de chocolat noir
Agrémenter de sauce au chocolat

 

Avec ces quantités j’ai fait 12 sphères, et il me restait des tuiles et des feuilles de chocolat car j’en avais mis peu en décoration

Les Gourmandises de Mamoune

 

Flexipan, Flexipat, Guy Demarle, Chocolat, Frédéric Bau, Gourmandises, Sphères 3D, Desserts, Fêtes

C’est aussi dans la revue  » Pâtisserie et Compagnie » que j’ai trouvé cette recette de pain d’épices
Il y a déjà des recettes de pain d’épices sur ce blog mais j’aime bien essayer, tester et goûter différentes façons de faire
Cette recette est extraite du livre « Pâtisserie » de Ferrandi Paris chez Flammarion

Les Gourmandises de Mamoune

Ingrédients :

  • 100g de miel d’oranger acacia pour moi
  • 30g de lait
  • 1g de cannelle
  • 1g d’anis
  • 1g de vanille liquide
  • 2g de zestes de citron
  • 2g de zestes d’orange
  • 70g de farine de seigle T130
  • 30g de farine T45
  • 7g de levure chimique
  • 20g de sucre semoule
  • 70g d’oeufs
  • 2g de beurre pommade pour le cordon

Préparation :

Si nécessaire placer le bocal de miel dans un bain-marie pour le liquéfier
Infuser dans le lait les épices, la vanille et les zestes d’agrumes
Filmer la casserole et laisser infuser au frais pendant 15 minutes environ (ou bien sous vide d’air avec Be Save)
Tamiser les farines et la levure
Dans un cul-de-poule, blanchir au fouet les œufs et le sucre
Ajouter le lait épicé, le miel tiède, puis les poudres tamisées
Mélanger jusqu’à obtenir une préparation homogène
Remplir le moule à cake cannelé
Déposer un cordon de beurre sur la pâte crue.
Enfourner à 150°C pendant 30 à 40 minutes
Contrôler la cuisson en piquant avec une lame de couteau

Flexipan, Guy Demarle, Cake, Pain d’épices

 

C’est sur la revue « Pâtisserie et Compagnie » que j’ai trouvé cette recette
une recette issue du livre « Citron » de Christophe Adam
une recette facile à préparer et délicieuse
les quantités d’ingrédients me paraissant élevées , j’ai tout divisé par 2 pour obtenir un cake cuit dans le moule à cakes Flexipan.

Les Gourmandises de Mamoune_2

Ingrédients :

  • 150g de beurre pommade
  • 200g de sucre semoule divisé en 3 parties (j’ai diminué un peu car je n’aime pas ce qui est trop sucré)
  • 3 œufs
  • le zeste râpé d’un citron
  • 7,5g d’extrait naturel de vanille
  • 10g de graines de pavot
  • 100g de lait tiédi à 40°C
  • 12,5g de jus de citron
  • 1,5g de sel
  • 200g de farine T55
  • 4,5g de levure chimique

Préparation :

Dans un cul-de-poule ou le bol d’un robot, émulsionner le beurre 1/3 de la quantité de sucre jusqu’à ce que le mélange soit léger.
Séparer les blancs des jaunes
Battre les jaunes avec 1/3 du sucre, le zeste râpé, l’extrait de vanille, les graines de pavot, le lait, le jus de citron et le sel.
Incorporer au mélange précédent.
Dans un autre cul-de-poule, battre les blancs en neige ferme avec 1/3 du sucre en pluie quand ils commencent à monter.
Incorporer les blancs à la masse précédente à l’aide d’une maryse, en soulevant délicatement.
Ajouter enfin la farine tamisée avec la levure et mélanger délicatement.
Verser dans le moule Flexipan, égaliser la surface
Faire cuire environ 45 minutes dans un four préchauffé à 175°C.
Dès la sortie du four, démouler le cake et laisser reposer jusqu’au lendemain enveloppé de plusieurs couches de film étirable.

 

Flexipan, Guy Demarle, Cakes, Citron, Pavot,

C’est à partir d’une recette déjà publiée sur ce blog et sur le livre Gook2 que j’ai préparé cette bûche, très fraîche
Tout le monde aime ce parfum de citron vert et framboises
A conseiller et à faire, c’est un délice

Les Gourmandises de Mamoune_4

Insert aux framboises

Réhydrater la gélatine dans un grand bol d’eau très froide
chauffer la purée de framboises avec le sucre sans faire bouillir
Ajouter la gélatine ramollie et essorée (hors du feu)
Couler dans un moule bûche. Mettre au congélateur

Mousse au chocolat blanc et citron vert :

  • 6g de gélatine (3 feuilles)
  • 190g de chocolat blanc de couverture
  • 90g+370g de crème fleurette entière (plus de 30% de MG)
  • 2 citrons verts non traités
  • des framboises congelées

Réhydrater la gélatine dans un grand bol d’eau très froide.
Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie avec 90g de crème fleurette (attention pour ne pas brûler le chocolat, mettez celui-ci dans un petit cul-de-poule en inox; faire chauffer l’eau dans une casserole pour le bain-marie; hors du feu déposer le cul-de-poule sur la casserole, bien remuer pour faire fondre le tout; il est préférable de prendre des pistoles, la fonte est plus rapide)
Ajouter les feuilles de gélatine essorée. Remuer et laisser refroidir.
Monter les 370g de crème en crème fouettée, incorporer délicatement au chocolat fondu.
Prélever les zestes des 2 citrons et ajouter dans la mousse

Sablé au citron vert :

  • 25g de fécule
  • 125g de farine T55
  • 45g de sucre glace
  • 90g de beurre doux tempéré
  • 1 citron vert non traité
  • 1 c à s d’eau

Dans un cul-de-poule, déposer la farine, la fécule et le sucre glace (le tout tamisé) sur le beurre mou
Ajouter les zestes de citron vert préparés avec la râpe et l’eau.
Sabler le tout avec les mains.
Mettre dans un film pendant 30 minutes au frais

Étaler la pâte sur une Silpat, découper un rectangle de 28x8cm environ, faire cuire environ 25 minutes à 175°C chaleur tournante
Laisser refroidir et démouler
Avec le reste de pâte faites des petits sablés avec un emporte-pièce de votre choix

 

Montage :

Déposer un peu de mousse au chocolat sur le tapis en incrustant avec une corne,
déposer le tapis dans le moule puis environ 1/2 de la mousse dans le moule bûche
Démouler l’insert à la framboise et le poser sur la mousse (redécouper très légèrement les 4 bords de l’insert pour éviter qu’il ne soit apparent), ajouter des framboises congelées
Verser le reste de mousse.
Bien tasser et égaliser avec la petite spatule en inox
Personnellement je l’ai préparé plusieurs jours avant dégustation.
Sortir la bûche quelques heures avant dégustation (les framboises sont un peu longues à décongeler), démouler encore la bûche congelée sur le socle de sablé posé sur le plat de service et avant de déguster décorer avec des framboises fraîches et des décors en chocolat.

Les Gourmandises de Mamoune_5

 

Flexipan, Guy Demarle, Bûche, Noël, Framboise, Citron vert, Chocolat blanc

 

Peut-être cherchez-vous encore des idées de bûches pour les fêtes de fin d’année?
qu’elles soient salés ou sucrées, vous trouverez ici une sélection de mes bûches

N’hésitez pas à commenter et/ou à m’envoyer les photos de vos réalisations si vous faites l’une d’elles

Les Demarlines

Bûche saumon fromage frais

Les Gourmandises de Mamoune

Terrine de poulet

 

Les Gourmandises de Mamoune_2

Pain aux deux saumons

 

IMG_6752

Bûche saumon tomate

 

les-gourmandises-de-mamoune_4

Bûche chocolat blanc fleur de sel

 

les-gourmandises-de-mamoune_14

Bûche marron, vanille, orange

 

les-gourmandises-de-mamoune

Bûche chocolat mandarine

 

Les Gourmandises de Mamoune

Terrine de poisson à la tomate

 

Les Gourmandises de Mamoune_2

Pain de mie dans le moule bûche

 

IMG_1382

Bûche chocolat poire

 

Bûche Amanda'pomme

Bûche amanda’pomme

 

IMG_6117

Bûche au nougat

 

Bûche façon forêt noire

Bûche façon forêt noire

 

Bûche tutti frutti

 

Bûche abricot-pistache

 

Bûche poire chocolat

 

Flexipan, Guy Demarle, Noël, Buches, Entrées, Desserts

 

 

 

 

 

Pour faire suite à l’article publié précédemment, voici une autre recette que javais mise de côté pour l’essayer un jour.
Sur les magazines « Yummy » mis en lignes j’avais repéré cette recette à base de clémentines et sans farine qui provenait d’un blog italien : Fotogrammi di zucchero
Voilà un autre test réussi

Pour une recette à IG bas, pensez à utiliser du fructose ou du sukrin

Les Gourmandises de Mamoune_2

Ingrédients :

Pour les clémentines :
- 1 l d’eau minérale
- 160 g de sucre
- 5 clémentines bio (important car on mange la peau)

Pour le gâteau :
- 5 clémentines cuites
- 240 g de poudre d’amandes
- 190 g de sucre
- 5 œufs entiers
-1 c.à café de levure

Préparation :

Laver et brosser les clémentines. Porter l’eau et le sucre à ébullition et  ajouter les clémentines entières, avec la peau, dans le liquide.
Baisser le feu et cuire 1 heure environ, sortir les clémentines du sirop et les égoutter.

Préchauffer le four à 180°.
Dans le bol du i-cook’in mettre les clémentines et mixer jusqu’à avoir une purée très fine.
Ajouter la poudre d’amande, 190g de sucre, les oeufs et la levure. Mélanger soigneusement.
Verser l’appareil dans le moule tablette, cuire 20 minutes puis baisser le feu à 160°.
Poursuivre la cuisson  pendant 15 minutes supplémentaires et laisser refroidir dans le moule avant de démouler.

Une lame de couteau piquée au cœur du gâteau doit ressortir sèche.

Flexipan, Guy Demarle, Amandes, Clémentines, Gâteaux, Cuisine facile, Fruits, Desserts

 

Toujours en période de tests pour les fêtes de fin d’année, voici mes boules de Noël
Ce n’est pas parfait, je faisais pour la première fois du décor velours (avec un pistolet à peinture), j’ai trouvé ici (blog de Maxime) des explications très claires pour la mise en œuvre et la pâte à sucre était un peu trop dure à travailler pour les attaches (à revoir)

Je n’ai pas encore mis par écrit les recettes (il y a 4 entremets différents) et j’ai utilisé les sphères 3D flexipat

Vous pouvez découvrir les recettes en atelier chez moi (en attendant de les trouver sur ce blog)

Les Gourmandises de Mamoune_3

 

Les Gourmandises de Mamoune

 

Flexipan, Flexipat, Guy Demarle, Desserts, Entremets, Noël, Fêtes, Sphères 3D, Chocolat, Décor velours

C’est dans le magazine « Fou de pâtisserie » de fin d’année 2014 que j’ai trouvé cette recette
Je l’avais mise de côté pour la faire car elle me tentait bien (avec sa farine intégrale) mais il y a tellement de recettes que je veux essayer que je n’ai pas assez de jours pour le faire

J’ai donc fait ces petits pains aux épices, et je ne sais pas si j’étais fatiguée mais j’ai oublié de mettre le beurre, et bien le résultat est qu’ils étaient très bon ainsi
J’ai également modifié la quantité d’épices ne sachant pas si cela serait trop fort ou pas et bien sûr le sucre et le miel pour rester dans une recette à IG bas
Pour le démoulage, heureusement j’avais utilisé les petits cakes Flexipan, ce qui fut facile après refroidissement

Les Gourmandises de Mamoune

Ingrédients :

  • 2 1  c à c de baies roses moulues
  • 2 c à c de poivre Sichuan
  • 3 dosettes de safran en filaments (j’ai mis 0,2g ne sachant pas quelle était la contenance d’une dosette)
  • 150g de jus de clémentine (environ 5 clémentines)
  • 150g de miel d’oranger acacia
  • 70g de sucre roux intégral sucre de coco
  • 90g de beurre demi-sel (que j’ai donc oublié de mettre)
  • 1 c à c de bicarbonate de sodium
  • 200g de farine intégrale T150
  • 1 œuf
  • zestes de 4 clémentines non traitées

Préparation :

Pilonner toutes les épices sauf le safran
Confectionner un sirop en faisant bouillir le jus de clémentine, le miel et le sucre.
Laisser refroidir quelques minutes, ajouter le beurre pour le faire fondre
Dans un cul-de-poule, mélanger la farine, le bicarbonate et les épices pilonnées
Incorporer l’œuf délicatement, au centre du mélange, puis les zestes de clémentines
Verser le sirop petit à petit en mélangeant; garder une cuillerée pour délayer les filaments de safran, puis ajouter au mélange.
Verser dans les empreintes mini-cakes (ou autres de taille équivalente ou de taille inférieure)
Cuire 12 à 15 minutes dans un four préchauffé à 180°C
Laisser refroidir avant de démouler et garder sous BeSave  pour qu’ils restent moelleux

 

Flexipan, Guy Demarle, Cakes, Noël, Epices, Pain d’épices, Gâteaux,

 

 

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...