Pour retrouver l’article sur le Club Guy Demarle , cliquez ici.

Vous trouverez aussi sur ce blog d’autres recettes ou liens

 

Le 14 février, on fête l’amour : l’amour tout court… mais aussi et surtout l’amour du goût !
Passez donc derrière les fourneaux pour concocter un savoureux dîner et épater votre chère et tendre moitié le soir de la Saint-Valentin.
Pas besoin de grands moyens, quelques spécialités sucrées et salées bien présentées feront mouche à coup sûr !

Le cœur, symbole de la Saint-Valentin

Illustrant naturellement l’amour, le cœur se retrouve partout à la Saint-Valentin.
Pour une table tendance qui ne tombe pas dans le kitsch ou l’overdose du romantisme, misez plutôt sur une déco sobre et harmonieuse et mettez tout votre cœur… dans l’assiette !
Avec des plats en forme de cœur élaborés à l’aide de moules FLEXIPAN® adaptés comme le Petit Moule cœur ou le Moule 30 Cœurs plats,
Découvrez ces recettes sur le club mais aussi sur mon blog

 

Cliquez sur les images pour les recettes

 

 

 

Des décors appétissants

Envie de marquer le coup pour ce repas particulier ?
Qu’elle soit élaborée à partir de chocolat, de caramel, de meringue ou encore de pâte à sucre, la décoration de vos desserts de Saint-Valentin est à prévoir absolument !
Vous pouvez par exemple surmonter votre charlotte de framboises pour apporter fraîcheur et couleur à votre assiette ou recouvrir votre gâteau d’un glaçage miroir de couleur rouge élaboré à partir d’un mélange de sucre, gélatine, chocolat, glucose et colorant. Celui-ci sera tellement brillant que votre moitié pourra se voir dedans !
Vous pouvez aussi sublimer vos réalisations en les recouvrant de perles sucrées dorées, de pépites de pralines roses ou encore de cristaux en sucre rose

 

Flexipan, Guy Demarle, Fêtes, Saint Valentin, Coeurs,

Le catalogue est disponible, allez le feuilleter et on se retrouve en atelier

Sans titre

Sans titre

 

Flexipan, Guy Demarle, Be Save, I-cook’in

Une nouvelle année commence et en ce jour, j’avais envie de voir quelles étaient les recettes les plus vues de l’année, celles que vous avez sûrement faites chez vous, que vous avez commentées, celles qui vous font saliver…
Alors bien sûr durant le mois de décembre, vous devez vous doutez que celles qui ont été les plus vues sont les recettes de bûches
mais sur l’année entière je ne m’attendais pas à trouver le résultat suivant bien comparable au top du 1er janvier 2018, avec beaucoup de demandes sur les recettes à IG bas

Si vous avez réalisé l’une ou l’autre de mes recettes n’hésitez pas à m’envoyer vos photos

En première position et vue plus de 8000 fois, le gâteau au yaourt aux pommes

Gâteau au yaourt aux pommes

en deuxième position, le gâteau invisible aux pommes :

en troisième position, les flans de légumes au comté

en quatrième position, une autre version du gâteau au yaourt

et en cinquième position , le moelleux chocolat, poire, amande

Voici en photos les desserts de Noël

Les Gourmandises de Mamoune(1)_2

J’espère pouvoir mettre rapidement les recettes

Il y avait 6 bûches

  •  2 bûches « couture exotique » de Cécile Farkas dont vous pouvez retrouver la recette sur le catalogue actuel Guy Demarle ou bien sur le club

Les Gourmandises de Mamoune(3) Les Gourmandises de Mamoune(8)

  • une bûche marron cassis (inspiration ici avec insert cassis, panna cotta vanille, biscuit au cassis, mousse marron)

Les Gourmandises de Mamoune(5) Les Gourmandises de Mamoune(7)

  • une bûche Forêt noire (inspiration ici) j’ai divisé les proportions par 5

Les Gourmandises de Mamoune_2

 

  • une bûche chocolat-mandarine (un mix de plusieurs recettes, pour l’insert mandarine voir ici mais avec de la purée et non du jus, pour le financier voir ici et pour la mousse au chocolat j’ai pris la recette de Cécile Farkas)

Les Gourmandises de Mamoune(4)

  • une bûche insert fruits rouges et insert mousse chocolat au lait, mousse vanille  sur biscuit noisette-amande (mix de plusieurs recettes de Christophe Felder)

Les Gourmandises de Mamoune(6)

  • un entremets « sapin » mousse chocolat blanc, insert praliné, biscuit façon brownie aux amandes (la recette est ici, pour le moule « bûche » il faut faire les 2/3 de la recette )

Les Gourmandises de Mamoune Les Gourmandises de Mamoune

  • un entremets « couronne » mousse chocolat blanc au citron vert, insert framboises sur un sablé au citron vert, la recette est ici, j’ai fait exactement les mêmes quantités

Les Gourmandises de Mamoune(10) Les Gourmandises de Mamoune(11)

 

Le moule bûche Flexipan Inspiration®, le moule sapin Flexipan Origine® et le moule couronne Flexipan Origine® ont quasiment la même contenance, donc ces recettes peuvent se faire dans l’un ou l’autre moule sans problème

 

Flexipan, Guy Demarle, Bûches, Desserts, Fêtes, Noël, Entremets

Je me suis de nouveau inspirée d’une recette trouvée dans un magazine Healthy Food
A la base cette recette était faite avec du millet, je n’en ai pas mis
Avec la même recette vous pouvez préparer des tomates farcies.

Les Gourmandises de Mamoune

Ingrédients :

  • 120g de quinoa cuit (j’avais un reste de quinoa déjà cuit, j’en ai prélevé 120g)
  • 2 courgettes
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • du persil
  • 100g de poivron rouge
  • 50g de fêta
  • 1 œuf
  • sel, poivre

Préparation :

Couper les courgettes en 2 dans le sens de la longueur et les évider (garder sous vide d’air avec Be Save, vous ajouterez ceci à une soupe par exemple)
Peler et émincer l’échalote et l’ail
Ciseler le persil.
Laver et couper le poivron en très petits dés
Dans un cul-de-poule, mélanger le quinoa, la fêta émiettée, l’échalote, l’ail, le poivron, l’œuf battu et le persil.
saler et poivrer .
Farcir les courgettes, les déposer dans le moule carré Flexipan Inspiration® par exemple
Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pendant 35 à 40 minutes.

Les courgettes étaient encore un peu croquantes, si vous les voulez plus cuites, pensez à les ébouillanter quelques minutes avant de les farcir

 

Flexipan, Guy Demarle, Courgettes, Quinoa, IG bas,

C’est dans le livre de Christophe Felder « Bûches » aux éditions de la Martinière que j’ai pioché cette recette
Ce livre est vraiment très bien et les recettes peuvent être faites dans le moule bûche inspiration® sans aucune modification

Personnellement je prépare les bûches plusieurs jours avant, elles restent bien emballées dans un film au congélateur jusqu’au jour de la dégustation, cela permet de pouvoir s’organiser et de ne pas courir à la dernière minute.
Pour cette recette il y a un glaçage à faire, que je n’ai pas fait, la bûche a voyagé et elle était très bien ainsi; j’ai simplement fait des embouts de bûche pour un minimum de décoration.

Je vous conseille de préparer l’insert en premier car il faut qu’il soit congelé pour pouvoir l’insérer dans votre mousse vanille (et donc vous pouvez le faire 24h avant le reste de la recette, en tout cas quelques heures avant)

Les Gourmandises de Mamoune

Ingrédients :

Pour l’insert :

  • 300g de purée de myrtilles (dans la recette originale il s’agit de myrtilles que l’on fait compoter )
  • 60g de sucre semoule
  • 4g de pectine

Dans une casserole,faire chauffer la purée de myrtilles avec 30g de sucre
Mélanger la pectine avec le reste de sucre (très important la pectine se mélange au sucre avant de l’incorporer) et ajouter dans la purée chaude.
Laisser bouillir 3 à 4 minutes.
Verser dans le moule bûche, laisser refroidir et mettre au congélateur.

Pour le biscuit madeleine :

  • 50g de beurre
  • 2 œufs (moyens)
  • 120g de sucre semoule
  • zeste d’1 citron jaune
  • 25g de lait
  • 5g de jus de citron
  • 75g d’huile d’olive vierge
  • 125g de farine T45
  • 4g de levure chimique

Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante pour moi).
Faire fondre dans une casserole sur feu doux puis laisser refroidir.
Dans un cul-de-poule, verser les œufs et le sucre; fouetter énergiquement pendant une minute puis ajouter le zeste de citron.
Ajouter le beurre fondu et fouetter vigoureusement.
verser le lait, le jus de citron, l’huile d’olive
Remuer bien puis incorporer délicatement la farine et la levure chimique tamisées.
Lisser soigneusement le mélange.
Verser dans un Flexipan plat et faire cuire 30 minutes environ
Laisser refroidir, démouler et découper deux bandes de 27cm de long, une de 4cm de large, l’autre de 7.5cm

Les Gourmandises de Mamoune(1)

Pour la mousse suprême à la vanille :

  • 4g de gélatine
  • 30g de jaunes d’oeufs
  • 30g de sucre semoule
  • 10cl de lait
  • 15g de crème à 35%MG (dans la recette il faut de la crème double, je n’en avais pas)
  • 1 gousse de vanille
  • 5g de vanille liquide
  • 300g de crème fouettée

Mettre la gélatine dans de l’eau bien froide.
Mélanger les jaunes avec le suce
Dans une casserole, porter le lait et la crème à ébullition avec les 2 vanilles et verser sur le mélange jaunes et sucre
Faire cuire jusqu’à 82°C
Ajouter la gélatine essorée et refroidir à 25°C
Incorporer la crème fouettée.

Montage :

Démouler l’insert et couper de chaque côté et à une extrémité à 1cm (cela permet de ne pas voir l’insert une fois la bûche démoulée)
Mettre une toile décor dans le moule bûche, verser une partie de la mousse vanille, déposer l’insert gelé en appuyant pour faire remonter la mousse sur les côté, verser un peu de mousse, déposer la bande de biscuit madeleine de 4cm, verser le reste de mousse, tasser et terminer par la bande de biscuit de 7.5cm. Filmer
Mettre au congélateur .

Sortir du congélateur quelques heures avant dégustation, démouler sur un plat dès la sortie du congélateur.
Décorer selon vos envies

Les Gourmandises de Mamoune_2

Dans la recette originale il y a un glaçage blanc à la vanille (ce que je ne trouvais pas utile sur le décor matelassé) et des petits bâtonnets de meringue

 

Flexipan, Guy Demarle, Myrtilles, Bûches, Noël, Desserts, Entremets, Défi tour du monde du père noël France

 

 

Je continue avec d’autres recettes de la revue Healthy food
une recette facile et rapide

 

Les Gourmandises de Mamoune_2

 

Ingrédients :

  • 200g de patates douces cuites
  • 270g de chou-fleur cuit
  • 10g de graines de lin moulues
  • 50g de noix moulues
  • 30g de crème d’orge
  • 1 pointe de couteau de paprika
  • sel

Préparation :

Mettre les patates douces, le chou-fleur dans le bol du i-cook’in et mixer pour obtenir une purée grossière.
Saler et incorporer les graines de lin, les noix, la crème d’orge et le paprika.
Garnir le moule grands ronds en répartissant la préparation
Faire cuire 15 à 20 minutes dans un four préchauffé à 180°C
Servir chaud

 

Flexipan, Guy Demarle, Patates douces, Chou-fleur, Galettes, IG bas

 

Cette recette vient d’un ancien numéro de cuisine actuelle et sûrement déjà publiée sur la toile
J’ai utilisé de la farine d’orge mondée pour en faire un cake plus sain et à IG moins élevé (pour la même raisin vous pouvez éviter de mettre des raisins secs)

Les Gourmandises de Mamoune_2

Ingrédients :

  • 150g de farine (orge mondée pour moi)
  • 1 sachet de levure
  • 3 œufs moyens
  • 15cl de lait
  • 200g de bûche de chèvre cendrée
  • 100g de petits-suisses
  • 50g de cerneaux de noix
  • 50g de raisins blonds

Préparation :

Tailler le chèvre en dés.
Tamiser la farine et la levure dans un cul-de-poule, fouetter avec les œufs, le lait et les petits-suisses.
Bien mélanger, ajouter la levure, le fromage de chèvre, les noix concassées et les raisins.
Verser dans un moule à cake, personnellement j’ai utilisé le moule rosace Flexipan Origine®
Enfourner dans un four préchauffé à 200°C chaleur tournante pendant 40 minutes environ, une petite pique à brochettes plantée au centre doit ressortir sèche.

Attendre quelques minutes pour démouler

A servir sur une belle salade mélangée et/ou à utiliser en pique-nique

Vous pouvez également cuire dans le moule 5 Cakes Flexipan pour des cakes à servir à l’apéritif (pensez à diminuer le temps de cuisson)

Les Gourmandises de Mamoune

FlexipanOrigine, Guy Demarle, Cakes, Chèvre,

C’est encore dans la revue « Healthy Food » que j’ai trouvé cette recette de gratin qui change un peu des « habitudes gratinées »
Le quinoa a un index glycémique très bas , il est riche en protéines et en fibres, ce plat vous permettra d’éviter les fringales.

 

Les Gourmandises de Mamoune_3

Ingrédients :

  • 1kg de courge butternut en dés
  • 125g de quinoa
  • 180g de féta
  • 50g d’amandes (mondées hachées) perso elles étaient entières et concassées
  • huile d’olive
  • sel, poivre

Préparation :

Faire cuire la courge à l’eau bouillante salée pendant 20 minutes environ
Cuire le quinoa comme indiqué sur votre paquet. Égoutter.
Déposer la courge, le quinoa et les amandes dans un plat à gratin huilé,; personnellement j’ai utilisé le moule carré Flexipan Inspiration, cela évite que le gratin n’attache et la vaisselle est vite faite
Émietter la fêta sur le dessus, poivrer et saler si nécessaire
Faire gratiner 10 minutes à four chaud (200°C chaleur tournante); attention pas de grill avec les Flexipan

 

Flexipan, Guy Demarle, Gratin, Quinoa, Courge, IG bas

Après un cours sur la pâte feuilletée et le mille-feuilles , je me suis lancée dans de la pâte à brioche feuilletée.
La recette est un peu longue à cause des temps de pause mais cela vaut le coup, c’est vraiment très bon.
J’ai utilisé la recette de Johanna Roques (Jojo and Co, marché d’Aligre) trouvée dans le magazine « fou de pâtisserie  » et j’ai utilisé le i-cook’in® pour préparer la pâte

Les Gourmandises de Mamoune

Ingrédients :

  • 500g de farine
  • 40g de sucre
  • 150g de lait
  • 10g de fleur de sel
  • 20g de levure de boulanger
  • 150g d’oeufs
  • 50g de beurre
  • 300g de beurre de tourage (je n’en avais pas, j’ai pris du beurre à 84% de MG)
  • 1 œuf
  • cassonade ou muscovado (j’ai pris du sucre de coco)

Préparation :

Mettre le lait dans le bol du i-cook’in, chauffer à 40°c pendant 40s vitesse 2
Ajouter la levure et mélanger vit3 quelques secondes
Ajouter la farine, le sucre et le sel et les œufs.
Mélanger 20s vitesse4.
Pétrir 2 minutes.
Ajouter le beurre en dés et pétrir de nouveau 2 minutes puis encore 1 minute pour avoir une pâte bien homogène.
Débarrasser dans un cul-de-poule et couvrir d’une toile de cuisson, laisser pousser pendant 1h30 (dans un endroit chaud et humide si possible).

A la fin de la pousse, dégazer en la malaxant.
Former un rectangle sur une toile cuisson, filmer et réserver au congélateur 30 minutes.

Après les 30minutes, sortie le pâton et commencer le tourage à la main
Allonger le beurre avec le rouleau pour l’assouplir.
Placer le beurre au milieu du rectangle de pâte(faire déborder un tiers de pâte de chaque côté du beurre) et replier la pâte sur le beurre
Allonger la pâte dans la longueur (75cm) pour former le premier tour double.
plier à 4cm du bord puis rabattre le petit bout bord à bord.

Rabattre une deuxième fois pour avoir 4 épaisseurs.

Répéter l’opération en allongeant au rouleau
Enchainer avec le deuxième tour (tour simple) et replacer le pâton au frais pendant 1h à 1h30.

Former l’abaisse finale en allongeant la pâte en rectangle de 40x60cm puis rouler la pâte très serrée pour former un long boudin.
Avec un pinceau, badigeonner d’eau le long pour faire comme une soudure.

Couper les extrémités puis découper 10 à 12 boudins de même taille.

Répartir dans un moule de votre choix, ici j’ai utilisé le moule fleur Flexipan.
Vous pouvez aussi placer les boudins dans un moule Flexipan à muffins sans les graisser, dorez avec un œuf entier

Saupoudrer de sucre cassonade ou muscovado (sucre de coco pour moi)
Laisser pousser encore 2h, il faut que la pâte ait doublé de volume.

Placer au four à 170°C pendant 20 à 25 minutes (un peu plus pour une grande brioche)
Ne pas ouvrir le four pendant la cuisson et ne pas hésiter à pousser un peu la cuisson

Les Gourmandises de Mamoune(1)

 

Flexipan, Guy Demarle, Brioches, I-cook’in, Gâteaux

 

C’est aussi dans la revue Healthy Food que j’ai trouvé l’inspiration pour cette recette
des gaufres salées pour un repas léger, accompagnées d’une petite salade, un vrai régal
pensez à les préparer avec une farine à IG bas pour que la recette soit encore plus « healthy »

Les Gourmandises de Mamoune_2

 

Ingrédients;

  • ciboulette
  • 2 c à s de pignons de pin
  • 50g de fromage de chèvre frais
  • 125g de farine (ou farine à IG bas ou Fiberpasta)
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 œuf
  • 25cl de lait
  • 1 c à s d’huile de tournesol
  • sel, poivre

Préparation :

Ciseler la ciboulette
Dans un cul-de-poule (ou au cook’in) mélanger tous les ingrédients pour obtenir une pâte homogène (la mienne était un peu liquide)
Préchauffer le four à 220°C puis mettre le moule gaufres 5 minutes au four
Sortir le moule, verser la pâte à la louche (j’ai pu faire 5 gaufres) et cuire environ 20 minutes
Servir avec une salade de mâche et du fromage de chèvre frais

 

Flexipan, Guy Demarle, Gaufres, Pignons, Chèvre

Une recette de gaufres que j’ai faite il y a plusieurs mois déjà et oublié de publier.
Les gaufres salées faites dans le moule gaufres Flexipan Inspiration permettent de préparer un repas vite fait pour le soir par exemple, en accompagnant ces gaufres d’une petite salade verte ou une salade composée (ou éventuellement d’une salade de lentilles) et sur la gaufre ajouter un ingrédient qui se trouve dans la préparation : ici un peu de Chavroux et/ou quelques rondelles de chorizo

Les Gourmandises de Mamoune

 

Ingrédients pour 4 gaufres

  • 50g de chorizo
  • 1 oeuf
  • 200g de lait
  • 130g de farine (orge mondée pour moi)
  • 5g de levure
  • 75g de Chavroux®

Préparation :

Mettre le i-cook’in® en vitesse 6, jeter le chorizo dans le bol , mixer 5 secondes, réserver
Ajouter  l’œuf, le lait ,la farine et la levure, programmer 15 secondes vitesse 5
Déposer le Chavroux®, programmer 15 secondes vitesse 5
Mettre le chorizo, programmer 10 secondes vitesse 2

Préchauffer le four à 220°C (chaleur statique pour moi)
Quand le four est chaud, mettre le moule gaufres à chauffer 5 minutes .

Verser la préparation dans le moule gaufres Flexipan Inspiration, cuire 15 à 20 minutes

 

Flexipan inspiration, Guy Demarle, Gaufres, Cuisine facile, i-cook’in

Pour cette recette je me suis inspirée de celle-ci car la quantité me paraissait bien adaptée à mon moule et au nombre de parts que je voulais faire
Vous verrez ci-dessous les modifications que j’ai apportées

Les Gourmandises de Mamoune(3)

 

Ingrédients :

Le streusel :

  • 10 g de beurre (à température ambiante)
  • 10 g de cassonade
  • 10 de poudre d’amandes
  • 10 g de farine

Mélanger tous les ingrédients à la main. La pâte doit devenir friable et former de petites boules.
Déposer la pâte sur une toile Silpat  et enfourner à 150°C pendant 10 minutes.

 

Le biscuit au chocolat :

  • 1 œuf
  • 15 g de miel d’acacia
  • 25 g de sucre
  • 15 g de poudre d’amandes
  • 1,5 g de levure chimique
  • 24 g de farine type 45
  • 5 g de cacao en poudre non sucré
  • 24 g de crème liquide
  • 28 g de beurre
  • 13 g de chocolat noir (Guanaja de Valrhona pour moi)

Fouetter l’œuf, le miel et le sucre dans un cul-de-poule.
Ajouter la poudre d’amandes, la levure chimique, la farine et le cacao en poudre préalablement tamisé, mélanger.
Faire fondre à feu doux le chocolat, le beurre et la crème dans une petite casserole.
Verser le mélange chaud sur la pâte et mélanger à nouveau.

Couler le biscuit dans un moule de 18 cm de diamètre.(Flexipan)
Parsemer de streusel puis enfournez à 160°C pendant 20 minutes.
Laisser refroidir le biscuit au chocolat avant de démouler.

 Les Gourmandises de Mamoune(1)

La mousse au chocolat blanc :

  • 40 g de lait
  • 1 g de gélatine
  • 60 g de chocolat blanc (Ivoire de Valrhona)
  • 80 g de crème fleurette

Dans la recette que j’ai trouvée ,les 3 mousses sont identiques, seules la couleur et la quantité de chocolat changent.
Personnellement voyant que la mousse au chocolat blanc prenait peu de place dans le moule, j’ai décidé de faire plus de mousse au chocolat au lait en mettant 1/4 d’ingrédients en plus.
Une fois la mousse coulée sur le chocolat blanc, cela me semblait encore bien peu donc pour le chocolat noir j’ai fait une fois et demi la recette

Mettre la gélatine à tremper dans un grand bol d’eau froide pendant 10 minutes.
Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie.( faire bouillir l’eau, poser le cul-de-poule contenant le chocolat sur la casserole et l’ôter du feu, cela évitera au chocolat de cuire)
Chauffer le lait sans le faire bouillir et ajouter la gélatine égouttée.
Verser le lait sur le chocolat fondu puis mélanger.

Attendre le refroidissement

Monter 80 g de crème , verser sur le chocolat , mélanger à l’aide d’une maryse.
Couler la mousse dans un moule Flexipan de 18cm de diamètre. Taper légèrement sur le plan de travail pour faire remonter les bulles d’air et lisser la mousse avec la petite spatule. .
Réserver au congélateur pendant 30 minutes avant de passer à la mousse au chocolat au lait.

La mousse au chocolat au lait :

  • 50 g de lait
  • 1.25 g de gélatine
  • 75 g de chocolat au lait (Barry ou Valrhona)
  • 100 g de crème fleurette

Procéder de la même façon que pour la mousse au chocolat blanc :

Mettre la gélatine à tremper dans un grand bol d’eau froide pendant 10 minutes.
Faire fondre le chocolat au lait au bain-marie
Chauffer le lait sans le faire bouillir et ajouter la gélatine égouttée.
Verser le lait sur le chocolat fondu puis mélanger

Attendre le refroidissement

Monter 100 g de crème , verser sur le chocolat , mélanger à l’aide d’une maryse.
Couler la mousse dans le moule Flexipan de 18cm de diamètre au-dessus de la mousse au chocolat blanc.
Taper légèrement sur le plan de travail pour faire remonter les bulles d’air et lisser la mousse avec la petite spatule.
Réserver au congélateur pendant 30 minutes avant de passer à la mousse au chocolat noir

La mousse au chocolat noir :

  • 60 g de lait
  • 1,5 g de gélatine
  • 60 g de chocolat noir 70% (Guanaja de Valrhona pour moi)
  • 120 g de crème fleurette

Procéder de la même façon que pour la mousse au chocolat blanc :

Mettre la gélatine à tremper dans un grand bol d’eau froide pendant 10 minutes.
Faire fondre le chocolat noir au bain-marie
Chauffer le lait sans le faire bouillir et ajouter la gélatine égouttée.
Verser le lait sur le chocolat fondu puis mélanger

Attendre le refroidissement

Monter 120 g de crème , verser sur le chocolat , mélanger à l’aide d’une maryse.
Couler la mousse dans le moule Flexipan de 18cm de diamètre au-dessus des 2 mousses au chocolat .
Taper légèrement sur le plan de travail pour faire remonter les bulles d’air et lisser la mousse avec la petite spatule,
puis enfoncer doucement le biscuit au chocolat et streusel.
Réserver l’entremets au congélateur

 

 Les Gourmandises de Mamoune

Le glaçage miroir au cacao :

Je l’ai préparé la veille et gardé au frigo jusqu’au lendemain, je l’ai réchauffé au bain-marie en mélangeant et en veillant qu’il ne cuise pas trop et utilisé à une température entre 30 et 35°C.

Mettre la gélatine à tremper dans un grand bol d’eau froide.
Faire chauffer la crème à feu doux.
Verser l’eau et le sucre dans une casserole et porter à ébullition à 103°C.(utiliser un thermomètre)
Retirer du feu, ajouter le cacao en poudre tamisé , mélanger sans incorporer d’air.
Ajouter la gélatine égouttée et la crème chaude puis mixer à l’aide d’un mixeur plongeant, en essayant de ne pas incorporer d’air.

Laisser le glaçage descendre à une température de 30°C avant de l’utiliser ou bien mettre au frigo si vous ne l’utilisez que le lendemain.

 

Sortir l’entremets du congélateur et démouler.
Déposer sur une grille placée sur un Flexipan plat (par exemple) ou sur un découpoir posé sur un flexipan plat  (comme je l’ai fait) ou une casserole pour récupérer l’excédent de glaçage.
Verser le glaçage sur l’entremets de façon généreuse pour éviter les coulures.
Laisser le glaçage figer pendant environ une minute avant de déplacer l’entremets en vous aidant de spatules

Décorer selon vos envies

J’ai congelé le reste de glaçage pour une autre utilisation, il suffit de le réchauffer au bain-marie et de l’utiliser à la même température que ci-dessus

Les Gourmandises de Mamoune(2)

 

Flexipan, Guy Demarle, Chocolat, Glaçage, Entremets, Desserts,

C’est dans le numéro de septembre-octobre 2017 du  magazine Healthy food que j’ai trouvé cette recette de tarte
Ce que j’aime dans cette recette c’est qu’elle est à IG bas avec une pâte à tarte sans beurre mais avec de l’huile et de la poudre d’amandes, une pâte qui était très croustillante.

Les Gourmandises de Mamoune

Vous aurez besoin  pour cette recette de :

  • 150g de farine d’épeautre complète ou intégrale (pour moi)
  • 50g de poudre d’amandes
  • 7.5cl d’eau tiède
  • 7.5cl d’huile d’olive
  • 1 c à c de fleur de sel

et pour la garniture :

  • 700g de champignons de Paris
  • 14 tomates séchées (je les ai prises à l’huile d’olive)
  • 40g de fêta (vous pouvez vous en passer, je n’en ai mis que sur la moitié de la tarte pour ceux qui n’aiment pas ce fromage)
  • 1 gousse d’ail dégermée
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • quelques feuilles de basilic
  • sel, poivre

Les Gourmandises de Mamoune(2)

Préparation :

de la pâte à tarte :

Dans le bol du i-cook’in, mettre la farine, la poudre d’amandes, mélanger quelques secondes
Ajouter les autres ingrédients et pétrir 1 à 2 minutes.
Vider le bol et faire une boule de la pâte.
Abaissez la pâte finement au rouleau (entre 2 toiles de cuisson ainsi elle ne colle pas au rouleau) et garnir un moule à tarte de 28cm de diamètre.
Déposer un papier sulfurisé ou une toile de cuisson et des billes de céramique
Cuire environ 25 à 30 minutes dans un four préchauffé à  180°C.

Laver les champignons sous un filet d’eau froide et les déposer sur un papier absorbant.
Réserver les pieds et environ 200g pour réaliser une tapenade.
Émincer les chapeaux et faire revenir dans une poêle avec un filet d’huile d’olive ‘moi je préfère avec un peu de Mycryo® ou beurre de cacao)
S’ils rendent trop d’eau, les égoutter et continuer la cuisson (personnellement je ne les ai pas trop cuits).
Mixer le reste des champignons (au i’cook’in ou au tornado) avec les tomates séchées (épongées pour enlever le surplus d’huile),le basilic, l’ail  jusqu’à obtenir une tapenade.
réserver au frais.
Lorsque la pâte est cuite et refroidie, répartir la tapenade en une couche régulière puis disposer les champignons poêlés
terminer avec des feuilles de basilic (et de la fêta si vous voulez)
servir avec une salade verte.

Les Gourmandises de Mamoune(1)

Flexipan, Guy Demarle, I-cook’in, Tartes, Champignons, IG bas, Cuisine facile

Encore une recette faite cet été et que je n’ai pas pu publiée
Une recette de tarte, allégée, à faire avec de façon traditionnelle ou à IG raisonnable voire bas.

C’est ici que j’ai trouvé la recette qui m’a inspirée , une recette du blog Fourchette et Bikini

Les Gourmandises de Mamoune

Ingrédients :

  • 1 pâte brisée maison préparée avec de la farine Fiberpasta
  • 350  300g de blancs de poulet que j’ai émincés et passer rapidement dans une poêle chaude
  • 1/2 poivron rouge et 1/2 poivron orange (pour la couleur)
  • 1 oignon
  • 20 cl de crème liquide légère
  • 100 g de gruyère fraîchement râpé
  • 3 2 œufs
  • huile d’olive
  • sel, poivre

 

Sans titre

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.
Abaisser la pâte dans un moule à tarte FlexipanAir
Piquer le fond avec une fourchette
Peler et hacher l’oignon avec le tornado.
Laver, épépiner et couper les poivrons en petits dés.
Faire suer l’oignon dans une poêle chaude avec un peu d’huile d’olive.
Ajouter les poivrons et laisser cuire 5 minutes.
Répartir les légumes et le poulet sur le fond de tarte.
Battre les œufs avec la crème, le gruyère, sel et poivre dans un cul-de-poule.
Verser sur la tarte, enfourner pour 40 minutes environ.
A déguster chaud ou froid